Si cette élection présidentielle a prouvé une chose, sur laquelle tout le monde s’accorde, c’est que notre démocratie a un sérieux problème.

Pierre Rosanvallon le dit depuis longtemps, lui dont les recherches et les livres (citons le plus récent, paru au Seuil, Le Bon gouvernement) portent sur le modèle politique français.

 

Il y a à peine trois ans, il lançait une collection visant à combler l’immense manque de représentativité qui se fait ressentir dans la société française.

Cette collection, Raconter la vie, est simultanément une collection de livres et un site internet participatif. Le but ? Créer un “Parlement des invisibles”, c’est-à-dire donner à voir les réalités de vies qui tissent le pays, en donnant la parole aux voix les plus faibles, celles qui n’atteignent que rarement les médias... Comment pouvons-nous faire société si nos vies se côtoient sans se croiser, si le chauffeur routier ne croise jamais le chercheur ou la députée, et surtout, si l’un n’a aucune idée de ce que vit l’autre ?

 

Nous vous proposons aujourd’hui de piocher, parmi ces petites tranches de vie, une ou deux visions d’un autre monde, si proche du vôtre et si différent... Les réflexions d’un intérimaire avec Moi Anthony, ouvrier d’aujourd’hui, le ressenti d’un chef d’entreprise avec Grand patron, fils d’ouvrier, le parcours d’une jeune femme en attente de greffe avec Les reins cassés, une plongée dans les arrières-cuisines avec Un chemin de tables, le quotidien des livreurs avec La course ou la ville... et bien d’autres encore !

0 livre

Pas de résultat avec vos filtres sélectionnés.
Vous pouvez les modifier ou tous les supprimer.

pas de résultats

0 livre