Théorie des sentiments moraux

de

chez Rivages

Collection(s) : Rivages-Poche. Petite bibliothèque, n° 859

Paru le | Broché 780 pages

Public motivé

12.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

traduit de l'anglais par Sophie de Grouchy, marquise de Condorcet | traduction révisée par Laurent Folliot | préface de Jean-Pierre Dupuy


Théorie des sentiments moraux

Considéré comme le père de l'économie politique, Adam Smith (1723-1790) fut aussi l'un des principaux représentants de la philosophie des Lumières écossaises. En 1759, dix-sept ans avant La Richesse des nations, il devenait célèbre grâce à sa Théorie des sentiments moraux, somme qui marque le point culminant de la philosophie du sentiment, tout en la confrontant à la pensée de l'intérêt égoïste héritée de Hobbes. Remarquable de subtilité et de modernité, cet ouvrage l'est aussi par l'inépuisable variété de ses exemples et de ses nuances : il s'agit, selon une métaphore favorite de Smith lui-même, d'un immense concert dont les multiples harmonies et dissonances ne cessent de dire la complexité de notre rapport à autrui et au social.
Paru en 1759, cet ouvrage présente le fait qu'un même individu puisse dans certaines situations manifester des comportements égoïstes, alors que dans d'autres il se révèle agir conformément à une éthique. Enquête sur la conscience morale, touchant au droit, à l'économie et à la politique, cette réflexion philosophique préfigure une approche individualiste de l'économie de marché. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 780 pages
Poids : 385 g
Dimensions : 11cm X 17cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7436-3599-2
EAN : 9782743635992

Du même auteur : Adam Smith