Un jour ce sera vide

de

chez Bourgois

Paru le | Broché 172 pages

16.50 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Lea Pradel (Le Genre urbain)

Hugo Lindenberg retranscrit merveilleusement bien l'ambiance des vacances où l'ennui et les passions s'entremêlent. Beau et nostalgique, un premier roman sur les rêves et les désillusions de l'enfance.

Quentin Schoëvaërt (Atout Livre)

Un excellent premier roman ! Ton juste, registre ambitieux mais sans pose ... une vraie réussite.

Le monde intérieur (riche) d'un garçon décalé qui recherche un idéal de normalité. Les vacances à la mer avec sa famille (très) dysfonctionnelle sont l'occasion d'une honte permanente et de toutes sortes de stratégies pour l'éviter. Puis la rencontre avec Baptiste, d'une famille apparemment idéale... ce genre d'amitié fulgurante de l'été...

Petit à petit le registre du roman glisse vers quelque chose de plus sombre. Magnifique.

Christophe Gilquin (L'Atelier)

Le temps d'un été, sur une plage de Normandie, Hugo Lindenberg nous invite à suivre les pensées d'un jeune garçon solitaire, où le fantasme de la famille idéale se dispute avec la honte que suscite la sienne, incarnée par sa grand-mère et une tante schizophrène. Et l'on découvre une voix d'une grande maturité, un regard qui réussit à saisir toute l'intensité d'un instant, une plume tendre et précise déjà pleine de promesses.

Lea Pradel (Le Genre urbain)

Hugo Lindergerg retranscrit merveilleusement bien l'ambiance des vacances où l'ennui et les passions s'entremêlent. Beau et nostalgique, un premier roman sur les rêves et les désillusions de l'enfance.

C'est un été en Normandie. Le narrateur est encore dans cet état de l'enfance où tout se vit intensément, où l'on ne sait pas très bien qui l'on est, où une invasion de fourmis équivaut à la déclaration d'une guerre qu'il faudra mener de toutes ses forces. Un jour, il rencontre un autre garçon sur la plage, Baptiste. Se noue entre eux une amitié d'autant plus forte qu'elle se fonde sur un déséquilibre : Baptiste a des parents parfaits, habite dans une maison parfaite. Sa famille est l'image d'un bonheur que le narrateur cherche partout, mais qui se refuse à lui.

Flanqué d'une grand-mère à l'accent prononcé, et d'une tante « monstrueuse », notre narrateur rêve, imagine, se raconte des histoires, tente de surpasser la honte sociale et familiale qui le saisit face à son nouvel ami. Il entre dans une zone trouble où le sentiment d'appartenance est ambigu : vers où va, finalement, sa loyauté ?

Écrit dans une langue ciselée et très sensible, Un jour ce sera vide est un roman fait de silences et de scènes lumineuses qu'on quitte avec la mélancolie des fins de vacances. Hugo Lindenberg y explore les sentiments, bons comme mauvais, qui traversent toute famille, et le poids des traumatismes de l'Histoire.
Un été en Normandie, un garçon arpente la plage où il rencontre un autre enfant de son âge nommé Baptiste. Une amitié se noue rapidement entre les deux mais le narrateur est intimidé par leurs différences. Baptiste mène une vie heureuse dans une belle maison avec des parents parfaits. Tandis que lui vit avec sa grand-mère immigrée et une tante odieuse. Premier roman. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 172 pages
Poids : 182 g
Dimensions : 12cm X 20cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-267-03267-3
EAN : 9782267032673