Vers la cité hypermédiate : du modernisme-fossile à l'hypercité-immédiate

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 283 pages
Poids : 360 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
EAN : 9782747545433

Vers la cité hypermédiate

du modernisme-fossile à l'hypercité-immédiate

de ,

chez L'Harmattan

Collection(s) : Villes et entreprises

Paru le | Broché 283 pages

Public motivé

25.50 Disponible - Expédié sous 12 jours ouvrés
Ajouter au panier

Quatrième de couverture

Quelles cités habiterons-nous demain? Les nouvelles technologies vont-elles y détruire la convivialité ou au contraire générer des fraternités nouvelles? Comment seront imaginés, pensés, dessinés, construits, organisés et gérés nos habitations, nos lieux de travail, nos écoles, nos villes, à l'heure de l'internet? Quelles démocraties, quelles sociétés les édifieront? Quelle citoyenneté y trouvera place? Quelle sera l'Architecture dans cette redistribution des cartes?

Cet essai veut contribuer à répondre à ces interrogations sans pour autant inventer un modèle utopique érigé en idéal. Les auteurs observent préalablement la manière dont l'architecture et la ville moderne ont émergé de la révolution industrielle, culturelle et scientifique du XIXe siècle. Sur la base de ce modèle historique, ils recherchent dans notre époque les indices d'un scénario similaire. Ils rejettent un certain modernisme-fossile et s'interrogent sur les signes d'une authentique modernité.

Cette approche prospective se fonde sur les nouvelles lectures du réel, générées par les outils de traitement de l'information les plus performants. L'hypothèse de cet essai est qu'à toutes nouvelles lectures du réel ont toujours répondu de nouvelles manières «d'écrire» la ville, l'architecture et la cité.

Comment l'(éco)systémique, les sciences des complexités, la fractalisation, la théorie des chaos, l'immatérialité, peuvent-elles détrôner le trio «espace-temps-mouvement» des Modernes? Comment les nouveaux discours philosophiques, scientifiques, techniques et artistiques contemporains peuvent-ils influencer la cité de demain? Tel est le questionnement central. Plusieurs pistes possibles sont ici exposées pour traduire en terme d'architecture et de ville les nouvelles méthodes d'approche du réel, les univers conceptuels, issus des plus récents paradigmes scientifiques et philosophiques.

Biographie

Jean Magerand et Elizabeth Mortamais (magmor@clubinternet.fr) sont enseignants respectivement à l'école d'architecture de Paris-La-Villette et à l'école d'architecture de Paris-Val-de-Seine et responsables du groupe «prospectiveS». Architectes, paysagistes et urbanistes, ils ont été lauréats de concours nationaux et internationaux. Ils ont effectué de nombreuses recherches sur les relations entre paysage, architecture, urbanisme et nouvelles technologies. Ils sont également fondateurs de la revue Archivert (1979) et du mouvement des architectes pré-robotiques (1986).