Vie d'un esclave américain

de

chez Nouveau Monde éditions

Collection(s) : Chronos

Paru le | Broché 160 pages

8.90 En stock - dans notre réseau
Ajouter au panier

préface de Marie-Jeanne Rossignol


Vie d'un esclave américain

« Mes lecteurs ont vu comment d'un homme on faisait un esclave ; ils vont voir comment un esclave devint un homme. »

Né dans une plantation du Maryland en 1818, Frederick Augustus Washington Bailey est esclave de père blanc. En 1825, il est envoyé comme manoeuvre à Baltimore, puis loué à un negro breaker (casseur d'esclaves) en 1834. À 20 ans, il s'évade, déguisé en marin, et se réfugie dans le Massachusetts où il prend le nom de Douglass et participe à des meetings abolitionnistes.

En 1845, il publie ses Mémoires dans lesquels il dissèque le système esclavagiste. Celui qui avait appris seul à lire et à écrire - persuadé que l'éducation était la clé de la liberté - relate sa vie d'esclave et son émancipation, physique et intellectuelle. Douglass sait que la libération passe par la sortie de l'ignorance.

Il se mue rapidement en une des grandes figures abolitionnistes des États-Unis et en père du mouvement de libération des Noirs. Comme Twelve Years a Slave de Solomon Northup quelques années plus tard, ses Mémoires deviennent un des grands textes classiques sur la condition des esclaves racontée par eux-mêmes et une référence de la littérature antiesclavagiste.

En 1852, il déclarera : « Nulle part au monde il n'y a une nation qui soit coupable de crimes aussi sanglants et aussi ignobles que ceux que commettent en ce jour et à cette heure les citoyens des États-Unis. »
Esclave né d'un père blanc, Frederick Augustus Washington Bailey parvient à s'instruire et à s'enfuir. Il prend le nom de Douglass, devient l'une des grandes figures abolitionnistes des Etats-Unis et le père du Mouvement de libération des Noirs. Ses mémoires, rédigés en 1845, sont une référence de la littérature antiesclavagiste. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 160 pages
Poids : 400 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-36942-739-1
EAN : 9782369427391

Du même auteur : Frederick Douglass