LIBREST

vous êtes déjà client, identifiez-vous



Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici

vous n'êtes pas encore client, inscrivez-vous


Consultez nos Conditions Générales de Ventes

  liste envies menu roll menu

Veuillez vous identifier pour consulter votre liste d'envies



Votre panier est vide


ombre gaucheombre droite

les lectures recommandées par nos librairies

Au grand lavoir

coup de coeur

Auteur(s) : Sophie Daull

Edition : P. Rey

Date de parution : 23/08/2018

Nb de pages : 153

ISBN : 978-2-84876-681-2

En stockEn stock
dans notre réseau
16,00 €
envoyer pas emailEnvoyer par mail

coup de coeur Chronique rédigée par Mélanie Cartier (Atout Livre)

Il a tué une femme, il y a trente ans. Il a pris perpète, et puis il est sorti, grâce à sa bonne conduite. Grâce à un programme de réinsertion, il travaille dans les espaces verts d'une petite ville. Les odeurs de la terre la journée, un plateau-télé chaque soir, la routine lui a fabriqué un masque derrière lequel il vit tranquillement. Jusqu'à ce qu'un soir, il découvre sur son écran de télé la fille de sa victime. Elle est devenue romancière. Elle va venir dédicacer son livre dans sa ville. Sous le flux des souvenirs et des questions qui enflent jour après jour, le masque qui lui allait si bien commence à se tirailler...

Un très beau roman, sur la question du pardon et de la résilience. Sophie Daull nous charme encore, de son écriture délicate qui s'attaque avec douceur aux thèmes les plus douloureux.

Une romancière participe à une émission littéraire télévisée à l'occasion de la parution de son premier livre. Elle ne se doute pas qu'au même moment son image à l'écran bouleverse un employé des Espaces verts de la ville de Nogent-le-Rotrou. Repris de justice pour un crime commis il y a trente ans, menant désormais une vie bien rangée, ce dernier est confronté de façon inattendue à son passé, à son geste, à sa faute. Car la romancière est la fille de sa victime. Et, dans cinq jours, elle viendra dédicacer son ouvrage dans la librairie de la ville. Un compte à rebours se déploie alors pour cet homme solitaire, dans un climat à la fois banal et oppressant, en attendant le face-à-face qu'il redoute mais auquel il ne pourra se dérober. Dans ce texte où chaque personnage est en quête d'une réparation intime, Sophie Daull intervient pour affirmer la fidélité qu'elle voue aux disparus, aux fleurs et aux sous-préfectures. Un roman brillamment construit sur les ambiguïtés du désir de pardon. « L'auteure et le jardinier se sont fait face, dans un ralenti narcotique forçant le monde entier au déraillement du temps. Tous les regards convergèrent vers le couple. L'air semblait bloqué dans tous les poumons, le mouvement figé dans tous les muscles, le sang pétrifié dans toutes les veines, les coeurs stoppés dans toutes les cages thoraciques. Le silence était impressionnant, nucléaire ; on aurait pu entendre des larmes tomber sur du papier buvard. »

Sophie Daull est née dans l'est de la France. Comédienne, vivant à Montreuil, elle a publié Camille, mon envolée, meilleur premier roman de LIRE, en 2015, et La suture, en 2016.

Présentation : Broché

Nb de pages : 153 pages

Poids : 230 g

Dimensions : 15 cm X 22 cm

Editeur : P. Rey

Date de parution : 23/08/2018

ISBN : 978-2-84876-681-2

EAN : 9782848766812

du même auteur