LIBREST

vous êtes déjà client, identifiez-vous



Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici

vous n'êtes pas encore client, inscrivez-vous


Consultez nos Conditions Générales de Ventes

  liste envies menu roll menu

Veuillez vous identifier pour consulter votre liste d'envies



Votre panier est vide


ombre gaucheombre droite

les lectures recommandées par nos librairies

J'ai couru vers le Nil

coup de coeur

Auteur(s) : Alaa el- Aswany

Traducteurs : Gilles Gauthier

Date de parution : 05/09/2018

Nb de pages : 428

ISBN : 978-2-330-10904-2

En stockEn stock
dans notre réseau
23,00 €
envoyer pas emailEnvoyer par mail

coup de coeur Chronique rédigée par Hélène (Atout Livre)

Le vent de la révolution souffle sur le nouveau roman d'Alaa El Aswany! L'auteur de l'Immeuble Yacoubian nous entraîne cette fois sur la place Tahrir au Caire lors des manifestations de 2011. On y rencontre une galerie de personnages aux origines et aux opinions souvent contraires qui vont se croiser et se rencontrer au cœur de la révolution. Un très beau roman, émouvant et captivant, porté par l'humour et le talent de conteur d'Alaa El Aswany. J'ai couru vers le Nil c'est aussi le portrait d'une jeunesse révolutionnaire égyptienne qui n'a pas dit son dernier mot.

Le Caire, 2011. Alors que la mobilisation populaire est à son comble sur la place Tahrir, Asma et Mazen, qui se sont connus dans une réunion politique, vivent leurs premiers instants en amoureux au sein d'une foule immense. Il y a là Khaled et Dania, étudiants en médecine, occupés à soigner les blessés de la manifestation. Lui est le fils d'un simple chauffeur, elle est la fille du général Alouani, chef de la Sécurité d'État, qui a des yeux partout, notamment sur eux. Il y a là Achraf, grand bourgeois copte, acteur cantonné aux seconds rôles, dont l'amertume n'est dissipée que par ses moments de passion avec Akram, sa domestique. Achraf dont les fenêtres donnent sur la place Tahrir et qui, à la suite d'une rencontre inattendue avec Asma, a été gagné par la ferveur révolutionnaire. Un peu plus loin, il y a Issam, ancien communiste désabusé, victime de l'ambition de sa femme, Nourhane, présentatrice télé, prête à tout pour gravir les échelons et s'ériger en icône musulmane, qu'il s'agisse de mode ou de moeurs sexuelles. Chacun incarne une facette de cette révolution qui marque un point de rupture, dans leur destinée et dans celle de leur pays. Espoir, désir, hypocrisie, répression, El Aswany assemble ici les pièces de l'histoire égyptienne récente, frappée au coin de la dictature, et convoque le souffle d'une révolution qui est aussi la sienne. À ce jour, ce roman est interdit de publication en Égypte.

Né en 1957 dans la vallée du Nil, Alaa El Aswany exerce le métier de dentiste au Caire, en parallèle d'une carrière de chroniqueur et de romancier traduit dans le monde entier. Après le célèbre Immeuble Yacoubian, porté à l'écran par Marwan Hamed, paru en 2006, Actes Sud a publié Chicago (2007), J'aurais voulu être égyptien (2009), Chroniques de la révolution égyptienne (2011) et Automobile Club d'Égypte (2014).

roman traduit de l'arabe (Egypte) par : Gilles Gauthier

Présentation : Broché

Nb de pages : 428 pages

Poids : 550 g

Dimensions : 15 cm X 24 cm

Date de parution : 05/09/2018

ISBN : 978-2-330-10904-2

EAN : 9782330109042

du même auteur