LIBREST

vous êtes déjà client, identifiez-vous



Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici

vous n'êtes pas encore client, inscrivez-vous


Consultez nos Conditions Générales de Ventes

  liste envies menu roll menu

Veuillez vous identifier pour consulter votre liste d'envies



Votre panier est vide


ombre gaucheombre droite

les lectures recommandées par nos librairies

Le droit nuit gravement a l'urbanisme

coup de coeur

Auteur(s) : Jean-François Tribillon

Edition : Ed. de la Villette

Date de parution : 19/01/2017

Nb de pages : 279

ISBN : 978-2-915456-96-7

Sur commandeSur commande
19,00 €
envoyer pas emailEnvoyer par mail

coup de coeur Chronique rédigée par Xavier Capodano (Le Genre urbain - Librairie)

Il y a des titres qui ont l'avantage d'être clair et je crains que notre auteur ait raison. Le droit qui est censé être au service du" bien commun", et qui a fait beaucoup pour le développement de la cité, est en train de devenir non seulement un carcan « technco-bureaucratique » empêchant toute innovation et tout développement de la ville particulièrement dans la mise place pour une réelle transition écologique, mais aussi il est devenu un allié objectif des grands opérateurs qui ont les moyens intellectuels et financiers de maitriser sa complexité.

Jean-François Tribillon nous propose tout d’abord, une présentation d’une grande pédagogie sur les principaux aspects du code de l’urbanisme. Je me permets d’insister sur ce point car arriver à synthétiser un ouvrage technique de plus de 1 800 pages afin de nous donner les clés pour que tout le monde puisse comprendre ce qui se joue dans la fabrication de nos villes, c’est un véritable exploit ! Puis dans une seconde et troisième partie plus engagées, notre auteur aborde une lecture critique des obstacles que le droit impose au développement urbain et conclu sur quelques propositions nécessaires et urgentes à mettre en œuvre pour une meilleure gouvernance de la cité.

Un livre important qui s’inscrira, j’en suis sûr, dans la durée.

Il est loin le temps où le droit assurait l'efficience de l'urbanisme en l'introduisant dans la cité, puisque aujourd'hui il contrarie la « transition urbaine », qui constitue le défi du siècle à venir. À l'heure où les villes sont appelées à des mutations sans précédent, l'ambition de cet ouvrage est de contribuer à extirper l'urbanisme du carcan juridique qui l'enserre afin de lui redonner une forte capacité d'innover, en vue d'assurer une plus grande cohésion à la société. Dit autrement, il s'agit de rendre à la science de la fabrication des villes - l'urbanisme - sa capacité d'expérimentation, de manière à répondre aux exigences légitimes des habitants tant en matière de participation que de développement durable. Refusant de s'adresser aux seuls spécialistes, l'ouvrage s'emploie à conjuguer de manière didactique trois aspects : les sciences politiques, l'urbanisme et le droit. Dans la première partie, l'auteur expose - mieux : décortique - en les commentant, les principaux aspects et dispositions du code de l'urbanisme. Une fois celui-ci rendu compréhensible par tous, la deuxième partie propose une relecture critique des entraves qu'il impose à la fabrication de la ville, dénonçant les excès tout comme les faiblesses du droit de l'urbanisme en tant que dispositif d'intervention technique, politique et social. La troisième partie propose une succession de réformes visant à mettre les règles existantes en adéquation avec les attentes des habitants.

Présentation : Broché

Nb de pages : 279 pages

Poids : 518 g

Dimensions : 16 cm X 22 cm

Collection(s) : Penser l'espace

Editeur : Ed. de la Villette

Date de parution : 19/01/2017

ISBN : 978-2-915456-96-7

EAN : 9782915456967