LIBREST

vous êtes déjà client, identifiez-vous



Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici

vous n'êtes pas encore client, inscrivez-vous


Consultez nos Conditions Générales de Ventes

  liste envies menu roll menu

Veuillez vous identifier pour consulter votre liste d'envies



Votre panier est vide


ombre gaucheombre droite

les lectures recommandées par nos librairies

Le plancher de Joachim : l'histoire retrouvée d'un village français

coup de coeur

Auteur(s) : Jacques-Olivier Boudon

Edition : Belin

Date de parution : 24/10/2017

Nb de pages : 253

ISBN : 978-2-410-00603-2

En stockEn stock
dans notre réseau
24,00 €
envoyer pas emailEnvoyer par mail

coup de coeur Chronique rédigée par Mélanie Cartier (Atout Livre)

Les propriétaires du château de Picomtal dans les Hautes-Alpes, ont eu une sacrée surprise, au début des années 2000, lorsqu’ils ont voulu faire rénover le plancher de leur propriété ! L’artisan qui avait fixé les lattes, cent vingt ans plus tôt, y a inscrit au revers ses réflexions et observations, pour un lecteur futur... Joachim, tel est son nom, nous livre un témoignage précieux sur le quotidien des artisans du XIXe, mais aussi sur la vie d’un petit village, bouleversée par les débuts de la Révolution industrielle. Le tout est assorti de conseils de sagesse, d’observations sur le comportement de son entourage, et même de quelques révélations de lourds secrets... L’historien Jacques-Olivier Boudon a pu travailler sur ce plancher et nous en offre un essai fantastique !

Le plancher de Joachim L'histoire retrouvée d'un village français À quelques kilomètres d'Embrun dans les Hautes-Alpes, sur les bords du lac de Serre-Ponçon, s'élève un château aux allures médiévales, le château de Picomtal. Au début des années 2000, les propriétaires découvrent, au revers des planchers qu'ils sont en train de rénover, des inscriptions tracées à la mine de plomb. Cent vingt ans plus tôt, vers 1880, Joachim Martin, menuisier, a écrit au dos des lattes qu'il a lui-même solidement clouées au sol. Ses confessions revêtent un caractère exceptionnel. L'homme sait qu'il ne sera lu qu'après sa mort. Il adresse un message outre-tombe et parle de lui, de ses angoisses, de sa famille, de ses voisins. Il décrit une société villageoise bouleversée par l'arrivée du chemin de fer, l'exode rural, les crises politiques, l'enracinement de la République. Il livre surtout les secrets les plus lourds et parfois les plus intimes des uns et des autres. Joachim Martin s'avère un témoin passionnant des moeurs souvent cachées de son temps. À travers ses écrits hors du commun, c'est aujourd'hui toute une époque qui revit.

Jacques-Olivier Boudon, ancien élève de l'École normale supérieure, est professeur d'histoire contemporaine à l'université Paris Sorbonne où il dirige le Centre d'histoire du XIXe siècle. Président de l'Institut Napoléon et directeur scientifique de la bibliothèque Marmottan, il a publié une trentaine d'ouvrages consacrés à l'Empire et à l'histoire du XIXe siècle, dont deux couronnés par un prix de l'Académie des sciences morales et politiques. Il a déjà publié chez Belin Les Naufragés de la Méduse (2016).

Présentation : Broché

Nb de pages : 253 pages

Poids : 383 g

Dimensions : 15 cm X 22 cm

Collection(s) : Collection Histoire

Editeur : Belin

Date de parution : 24/10/2017

ISBN : 978-2-410-00603-2

EAN : 9782410006032

du même auteur