la Mort à Rome, un roman de Wolfgang Koeppen présenté par Johan Chapoutot historien et Yves et Florian Torres, éditeurs au Typhon, en compagnie d'Anaïs Kien

mercredi
06
novembre
20h00

Rencontres et Débats

Lieu : 2 Bis rue Jourdain 75020 Paris

Soirée organisée avec le soutien du Goethe-Institut de Paris
www.goethe.de/paris

Dans les années 50, un jeune compositeur allemand, Siegfried, est en Italie. Durant les quelques jours qui le séparent de son concert, il découvre Rome à la splendeur ternie par les traces du conflit. Alors qu´il se pensait libéré des siens, Siegfried aperçoit des membres de sa famille et finit par croiser le plus terrible d´entre eux : son oncle, un ancien haut-dignitaire nazi. La présence de ce persécuteur impénitent qui maudit la démocratie et croit en un IVe Reich, projette sur le présent l´ombre d´un passé qui menace d´engloutir Siegfried. À sa publication en 1954, ce roman polyphonique au style cinématographique sur le gouffre générationnel entre l´attrait de l´idéologie et le désir d´émancipation, a poussé la société allemande de l´époque à se regarder en face. N´ayant rien perdu de sa force, La mort à Rome brille encore de son éclat noir tant l´oeuvre dissèque la guerre à mener contre soi-même et l´époque pour espérer, un jour, connaître la paix.

Johan Chapoutot est, depuis 2016, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paris-Sorbonne. il a publié de nombreux ouvrages sur le nazisme dont "la Révolution culturelle nazie" aux éditions Gallimard et dernièrement "Comprendre le nazisme" aux éditions Tallandier. Il dirige depuis 2009 une « Histoire de la France contemporaine » en dix volumes aux éditions du Seuil.

Basées à Marseille, les éditions du typhon rassemblent des oeuvres de fiction traversées par des souffles puissants. facebookhttps://leseditionsdutyphon.com/  ou  https://www.facebook.com/pg/leseditionsdutyphon