Le RER, le miroir de la société !

mercredi
10
avril
20h00
Cycle Les causeries urbaines

Rencontres et Débats

Lieu : 60 rue de Belleville 75020 Paris

Rencontre - débat avec Hélène de Virieu, Lola Nicolle & Laurent Davezies autour de l'ouvrage collectif : Les passagers du RER (Les Arènes)


Présentation de l'éditeur :

3 MILLIONS DE PASSAGERS CHAQUE JOUR !
Le  RER  est  un  grand  sujet  de  discussion  pour  ceux  qui  le  prennent. Les  retards, la  fatigue, les  arrêts  « pour  un  temps  indéterminé  », les messages ubuesques de la   SNCF (« Un   sanglier est descendu sur la voie en gare de Survilliers-Fosses »). Les lignes sont longues (plus de 150 kilomètres pour la D, par exemple), marquent  énormément d’arrêts et  multiplient les risques d’incident de tout type. En RER vous pouvez passer en quelques instants des maisons de campagne  impeccables aux  camps de  Roms, de la grande bourgeoisie au prolétariat, du  béton à la verdure. Des petits coins  tranquilles, des villes défraîchies ou surannées, des barres, des friches industrielles. Et au beau milieu de ce voyage : la capitale la plus touristique du monde – Paris. De cette expérience  quotidienne que vivent des millions de gens, nous avons  voulu faire un livre qui se présente comme un panorama à 360 degrés de ce voyage en France, sans voiture-bar, mais si éclairant.


Les auteurs :

Lucas Boirat est né à Paris en 1988 et a grandi en banlieue parisienne. Il est photographe et graphiste, donne également des cours de gravure et a cofondé Blancs volants, une maison d’édition de poésie et de photographie.

Maryne Buffat est née en 1984 à Montpellier. Philosophe de formation et urbaniste de profession, cofondatrice de la revue d’urbanisme Sur-mesure, elle travaille auprès de nombreux acteurs de l’urbanisme et explore les relations entre transformations sociétales et urbaines.

Laurent Davezies est né en 1952, à Châlon-sur-Saône. Il est professeur du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), titulaire de la chaire « Économie et développement des territoires ». Il travaille également comme consultant pour de nombreuses entités publiques et privées, nationales et internationales. Le fil rouge de ses travaux porte sur la circulation de l’argent dans et entre les territoires.

Lola Nicolle est née en 1992, à Dijon. Éditrice à L’Iconoclaste, elle est l’auteure d’un recueil de poésie, Nous oiseaux de passage (Blancs volants, 2017).

Adrien Poiatti est ethnologue à l’université Paris-Nanterre. Né à Paris en 1983, il est spécialisé dans l’anthropologie de la modernité et notamment l’étude des sociétés occidentales contemporaines. Ses recherches portent entre autres sur la gestion des espaces publics en milieu urbain, la mutation des rapports sociaux et du lien à l’environnement dans la ville, ou encore l’usage continu des technologies de communication mobile