RENCONTRE ANNULEE - NOS EXCUSES

mardi
10
décembre
20h00

Rencontres et Débats

Lieu : 60 rue de Belleville 75020 Paris

RENCONTRE ANNULE avec Claude Eveno pour son récit : Adieu Léonard (Christian Bourgois Éditeur)


Présentation de l'éditeur :

Adieu Léonard est à la fois un essai et un récit. Un essai par la méditation intérieure du personnage, un passionné de peinture, et un récit de voyage sur les lieux où il va s'interroger à propos de l'oeuvre et du mythe Léonard de Vinci. Du Louvre au Clos Lucé, de Paris à Amboise, puis à Florence et Vinci, là où Léonard est né, s'est formé et a terminé sa vie. Un voyage dans ce que l'artiste a vu, les paysages réels et leurs représentations à la Renaissance ; un retour aux sources, celles de Léonard et de ses contemporains, et tout autant celles de l'amateur d'art lui-même, héritier d'une Histoire de France qu'on a voulue illustrée par la Joconde.

Claude Eveno a travaillé comme cinéaste documentariste de 1971 à 1983. Il a enseigné au département d’urbanisme de l’université de Paris VIII Vincennes de 1978 à 1981. De 1985 à 1990, il a été le rédacteur en chef des Cahiers du CCI et éditeur du Centre de Création Industrielle au Centre Georges Pompidou. Conseiller pour la programmation à France Culture de 1991 à 1999, il a également été éditorialiste à la revue L’Architecture d’Aujourd’hui de 1994 à 1998. De 2000 à 2004, il a été rédacteur en chef de Monumental, revue scientifique et technique des monuments historiques. Directeur des études à l’École nationale supérieure de Création Industrielle, de 2002 à 2008, et membre du Conseil de la recherche de la Délégation aux Arts Plastiques au ministère de la Culture, de 2004 à 2008, il a enseigné à l’École nationale supérieure de la Nature et du Paysage de 2000 à 2013. Il est l’auteur de cinq ouvrages consacrés au paysage, à l’espace et à l’urbanisme, et a supervisé la rédaction et la conception d’ouvrages collectifs, notamment parus aux éditions du Centre Pompidou. Il est également l’auteur d’une vingtaine de courts et moyens métrages.