L'histoire urbaine dans tous ses états

mercredi
25
septembre
20h00
Cycle Les causeries urbaines

Rencontres et Débats

Lieu : 60 rue de Belleville 75020 Paris

Rencontre - débat avec Danièle Voldman et Charlotte Vorms autour du livre collectif : Genres urbains, autour d'Annie Fourcaut (Creaphis)

Présentation de l'éditeur :
Où en est l’histoire urbaine des sociétés contemporaines ? Cet ouvrage, inspiré par Annie Fourcaut, qui contribua de manière décisive à son développement, propose un état des lieux de ce champ. De Femmes à l’usine (1981), Bobigny, banlieue rouge (1986), à La banlieue en morceaux (2000), en passant par les publications collectives qu’elle a coordonnées et les travaux qu’elle a encadrés, la trajectoire de cette historienne a conduit l’histoire sociale et politique – telle qu’on la pratiquait dans les années 1970 – vers une histoire urbaine ­renouvelée. Le livre revient sur cette évolution et explore des pistes de recherche ouvrant l’histoire urbaine à une variété de « genres ». Les auteurs, historiennes et historiens, sociologues, politistes, géographes, architectes, urbanistes et décideurs politiques proposent une histoire urbaine à la fois interdisciplinaire et ancrée dans la fabrique de la ville et ses représentations, portant la marque de sa dédicataire. Les quatre sections de l’ouvrage dessinent les chantiers qu’Annie Fourcaut a investis : « Du social à l’urbain » met en avant la conviction qu’étudier l’histoire des villes, c’est toujours faire de l’histoire sociale ; « Qu’elle était belle la ­banlieue » est centré sur les banlieues, son territoire d’étude de prédilection ; « Les habits neufs des politiques de la ville » ­interroge les politiques urbaines successives et leur transformation ; enfin, « Banc d’essai des modernités » propose une analyse historique de l’urbanisme, comme discipline et comme pratique.
Sous la direction de : Emmanuel Bellanger, Thibault Tellier, Loïc Vadelorge, Danièle Voldman, Charlotte Vorms