LIBREST

vous êtes déjà client, identifiez-vous



Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez ici

vous n'êtes pas encore client, inscrivez-vous


Consultez nos Conditions Générales de Ventes

  liste envies menu roll menu

Veuillez vous identifier pour consulter votre liste d'envies



Votre panier est vide


ombre gaucheombre droite

Agriculture, Forêts, Pêche

La peur du peuple : agoraphobie et agoraphilie politiques

Auteur(s) : Francis Dupuis-Déri

Edition : LUX

Date de parution : 20/10/2016

ISBN : 978-2-89596-222-9

En stockEn stock
dans notre réseau
22,00 €
envoyer pas emailEnvoyer par mail

Zapatistes, altermondialistes, Indignés, Occupy, Printemps érable et Nuit debout. Alors que ces mouvements populaires sont présentés par certains comme l'incarnation de l'idéal de la démocratie directe, d'autres n'y voient que des mobilisations certes sympathiques mais insignifiantes, quand ils ne tentent pas de les discréditer en les associant à la violence. S'appuyant sur une très bonne connaissance de ces expériences politiques ainsi que de l'histoire des pratiques démocratiques, y compris hors de l'Occident, Francis Dupuis-Déri propose une réflexion inspirée et critique. Il présente de manière dynamique la lutte entre l'agoraphobie et l'agoraphilie politiques, soit la haine et l'amour de la démocratie directe, dévoilant les arguments et les manoeuvres des deux camps. Il discute aussi du rapport délicat entre le peuple assemblé à l'agora pour délibérer (le dêmos) et celui qui descend dans la rue pour manifester, voire pour s'insurger (la plèbe). Cet ouvrage à la fois original et provocateur est d'autant plus stimulant qu'il se situe à la croisée des chemins entre la philosophie politique, l'anthropologie et la sociologie. Francis Dupuis-Déri est professeur de science politique à l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Il a publié de nombreux ouvrages, dont Démocratie. Histoire politique d'un mot (2013), L'anarchie expliquée à mon père (2014) et Les black blocs (4e édition, 2016).

Francis Dupuis-Déri est professeur de science politique à l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Il a publié de nombreux ouvrages, dont Démocratie. Histoire politique d'un mot (2013), L'anarchie expliquée à mon père (2014) et Les black blocs (4e édition, 2016).

Présentation : Broché

Poids : 400 g

Collection(s) : Humanités

Editeur : LUX

Date de parution : 20/10/2016

ISBN : 978-2-89596-222-9

EAN : 9782895962229

du même auteur