Asnières-sur-Seine 1900-1930 : Art nouveau-Art déco

Fiche technique

Format : Relié sous jaquette
Nb de pages : 247 pages
Poids : 1235 g
Dimensions : 25cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-87143-328-6
EAN : 9782871433286

Asnières-sur-Seine 1900-1930

Art nouveau-Art déco

de ,

chez Archives d'architecture moderne

Collection(s) : Grand Paris

Paru le | Relié sous jaquette 247 pages

Tout public

29.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

avec la collaboration de Angela Rivera | photographies contemporaines Luc Boegly et France de Griessen


Quatrième de couverture

Asnières-sur-Seine

1900-1930 - Art nouveau - Art déco

Si Asnières-sur-Seine est connue comme ville impressionniste dont les rives de la Seine sont aimées des peintres, notamment par Vincent Van Gogh, Emile Bernard, Paul Signac et Georges Seurat, la ville est aussi un haut lieu des architectures Art Nouveau et Art Déco.

Les chefs-d'oeuvre 1900 y sont nombreux, à l'image de l'hôtel de ville et de ses salons, de la maison aménagée par le décorateur Majorelle pour la famille Vuitton ou encore du portail d'entrée du cimetière des Chiens, une réalisation exceptionnelle de l'architecte Eugène Petit, maître de l'exubérance florale. En 1911, l'architecte Alphonse Defrasse, l'inventeur du style bancaire - il doit simultanément rassurer et innover - édifie une tour de huit niveaux pour abriter les archives de la Banque de France et signe un chef-d'oeuvre en métal et en brique qui vient de retrouver une nouvelle jeunesse.

Après la Grande Guerre, l'Exposition des Arts Décoratifs de 1925 inspire de nombreuses réalisations dans le style Art Déco qui se fait ici maniériste, régionaliste, moderniste ou expressionniste. De grands architectes marquent alors de leur empreinte la ville : l'immeuble de la Poste dû à Joseph Bukiet, les écoles municipales, la caserne des pompiers et le remarquable Centre administratif et social des architectes municipaux Marius Chevallier et Maurice Launay qui associent l'élégance classique avec le style décoratif raffiné d'un Mallet-Stevens.

La vocation industrielle et sociale d'Asnières l'amène à accueillir dans les années 1930 des usines et des HBM, notamment pour le personnel des Chemins de Fer de l'État, ce qui constitue de nouvelles occasions d'innover pour de grands architectes tels Charles Abella, Louis Heckly ou Lucien Bechmann.

Ce livre est le premier à rendre hommage à l'incroyable floraison architecturale d'Asnières, des folies 1900 aux multiples déclinaisons de l'Art Déco.


Du même auteur : Maurice Culot