Automoribundia

1888-1948

de

chez La Table ronde

Collection(s) : Quai Voltaire

Paru le | Broché 1035 pages

34.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

traduit de l'espagnol par Catherine Vasseur et révisé par Delphine Valentin | postface de Catherine Vasseur


« Je ne me suis caché ni pour raconter ni pour vivre, mais ce livre éclaire tout ce qui aurait été dissimulé. »

Parus en 1948 à Buenos Aires, les Mémoires de Ramón Gómez de la Serna sont considérés comme sa pièce maîtresse.

Porte-parole du baroquisme hispanique moderne, considéré par Valery Larbaud comme l'égal de Proust ou de Joyce, cet écrivain à l'humour teinté de surréalisme, proche de celui d'Alfred Jarry, a aussi quelque chose de Kafka et de Borges. Inventeur d'un sous-genre littéraire, la « greguería » - sorte d'aphorisme drolatique -, il a publié de nombreux romans et nouvelles, et nourri les pages de plusieurs revues littéraires espagnoles de son époque.

Couvrant la période 1888-1948, le livre paraît lorsque l'écrivain a soixante ans : alors exilé en Argentine, oublié de tous après le drame de la guerre civile, il sent la maladie et la vieillesse s'abattre sur lui. Cette autobiographie « moribonde » fait revivre « le grand Ramón, l'artiste qui dans les années 1920 surprenait par ses productions imprévisibles. Par-delà son histoire personnelle, elle propose une somme des expériences stylistiques, poétiques, spirituelles et obsessionnelles qui constituent la marque d'un écrivain si singulier.
Ecrite en 1948, l'autobiographie littéraire de l'auteur espagnol qui, à 60 ans, exilé en Argentine, entreprend de faire revivre le grand artiste d'avant-garde qu'il était dans les années 1920. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 1035 pages
Poids : 1006 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7103-8197-6
EAN : 9782710381976

Du même auteur : Ramon Gomez de la Serna