Design & crime

de

chez Amsterdam

Paru le | Broché 196 pages

Public motivé

15.00 Délai de livraison : en fonction des délais fournisseurs, perturbés en cette période
Ajouter au panier

traduit de l'anglais par Gauthier Herrmann, Christophe Jaquet, Laure Manceau et Nicolas Vieillescazes | préface de Florent Lahache


Attention à vos désirs, ils pourraient bien se réaliser sous une forme cauchemardesque. Telle est, selon Hal Foster, la morale qui domine notre époque. Design et Crime part de ce constat : la postmodernité a bien accompli le rêve moderne d'une dissolution de l'art dans la vie, mais sous la forme aliénée d'une « indistinction » entre l'art et le design, entre l'oeuvre et la forme-marchandise. Ce qu'il advient de la culture quand elle se trouve ainsi placée sous le signe du marketing et du spectaculaire est précisément l'objet de ce livre. Interrogeant tour à tour l'architecture, le musée, l'histoire de l'art, la critique et l'esthétique, Hal Foster procède par repérages des antinomies propres à la culture contemporaine (art noble et culture populaire, provocation et compromission, exposition et réification, spectralité et traumatisme). La force de l'ouvrage est moins de prétendre les résoudre que de montrer qu'elles conditionnent les modalités du discours critique et les catégories par lesquelles nous pensons le présent. Il ne s'agit pas de « réanimer le cadavre » de la modernité, mais de diagnostiquer le vivant, fût-il mal en point.
Fondé sur le manifeste d'A. Loos intitulé "Ornement et crime", cet essai analyse les rapports entre la culture et le capitalisme aujourd'hui ainsi que la nouvelle économie du design. H. Foster démontre que le crime du design est d'avoir aboli la distance entre l'art et la vie, d'avoir colonisé la vie quotidienne au point d'avoir rendu impossible toute critique de la culture. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 196 pages
Poids : 230 g
Dimensions : 14cm X 20cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-35480-186-1
EAN : 9782354801861

Du même auteur : Hal Foster