Elias

de

chez Belles lettres

Collection(s) : Figures du savoir

Paru le | Broché 283 pages

19.00 En stock - dans notre réseau
Ajouter au panier

Norbert Elias (1897-1990), sociologue juif allemand, lecteur de Freud, a produit une oeuvre atypique. Sa théorie du « processus de civilisation » - largement reconnue - propose une sociogenèse de la modernité qui articule le développement historique des sociétés et le réglage social de la vie affective.

L'originalité d'Elias est d'affirmer l'historicité de l'affectivité : la monopolisation progressive de la violence physique par l'État a induit une transformation lente de l'économie psychique et porté les individus socialisés à adopter des formes d'autocontrainte. Cette histoire processuelle connaît pourtant des stases et des reflux, et même des phases de « décivilisation ». Pour les comprendre, Elias prend en compte la singularité des situations historiques ainsi que la multiplicité des causes façonnant les moeurs des nations. Aussi confie-t-il à la collaboration des disciplines (de la sociologie avec l'histoire ainsi qu'avec la psychologie) la tâche de saisir l'ensemble des faits humains qui concourent à la constitution de la modernité.

Après avoir cerné la pensée d'Elias et les objections qu'elle suscite, le présent ouvrage montre qu'elle offre un appui précieux pour qui travaille à diagnostiquer les pathologies sociales contemporaines, dérivant de la constitution des hommes en « individus ».
Norbert Elias (1897-1990), sociologue lecteur de Freud, a produit une oeuvre atypique. Son analyse de la modernité articule le développement historique des sociétés et le réglage social de la vie affective. Après avoir cerné cette pensée et les objections qu'elle suscite, l'auteure montre qu'elle offre un appui précieux pour diagnostiquer les pathologies sociales contemporaines. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 283 pages
Poids : 295 g
Dimensions : 13cm X 19cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-251-44722-3
EAN : 9782251447223

Du même auteur : Claire Pagès