Eloge du magasin : contre l'amazonisation

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 174 pages
Poids : 220 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-07-287948-7
EAN : 9782072879487

Eloge du magasin

contre l'amazonisation

de

chez Gallimard

Collection(s) : Le Débat

Paru le | Broché 174 pages

Public motivé

18.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Quatrième de couverture

Éloge du magasin

Contre l'amazonisation

Retail apocalypse. Cette expression désigne la vague de fermetures d'un grand nombre de magasins aux États-Unis depuis une dizaine d'années. En France, le mouvement n'a pas la même ampleur mais l'essor du e-commerce concurrence les ventes « physiques » et contribue à faire progresser la vacance commerciale en centre-ville et dans certaines galeries marchandes.

Pour autant, l'avenir des marchés, des boutiques, des centres commerciaux, des friperies, des brocantes, des grands magasins ou des librairies n'est pas scellé. En dépit de la digitalisation des courses, de la remise en cause de la distribution de masse et de l'apparition de nouvelles normes de consommation, le magasin demeure un lieu d'approvisionnement central.

Il est également un lieu social et assume d'autres fonctions capables de garantir son existence. À travers une vingtaine de chapitres exposant les résultats d'enquêtes sociologiques, cet ouvrage propose une contribution originale au débat en mettant en évidence les fonctions symboliques et l'utilité sociale du magasin. Que fait-il à l'individu ? Que vient y chercher celui-ci que les plateformes ne peuvent lui assurer ?

Ni complainte du progrès, ni tract poujadiste de défense des petits commerçants, cet ouvrage examine les raisons qui poussent chaque individu à consacrer en moyenne deux heures quarante par semaine aux achats hors de son domicile.

Biographie

Vincent Chabault est sociologue. Il enseigne à l'Université de Paris et à Sciences Po. Chercheur au Centre de recherche sur les liens sociaux, il est notamment l'auteur de La FNAC, entre commerce et culture (PUF, 2010) et de Sociologie de la consommation (Dunod, 2017).