Extinction du paupérisme

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 95 pages
Poids : 116 g
Dimensions : 14cm X 19cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-84795-498-2
EAN : 9782847954982

Extinction du paupérisme

de

chez L'Esprit du temps

Collection(s) : Textes essentiels

Paru le | Broché 95 pages

Tout public

14.00 Disponible - Expédié sous 4 jours ouvrés
Ajouter au panier

préface de Juliette Glickman


Quatrième de couverture

Extinction du paupérisme

Le neveu de Napoléon Ier - qui sera à son tour empereur des Français sous le nom de Napoléon III - enfermé au fort de Ham, dans le nord de la France, après une tentative de coup de force ratée en 1840 pour des motifs politiques, rédige cet ouvrage où il développe ses réflexions sociales d'inspiration saint-simonienne. Comme de nombreux philanthropes ou hommes politiques de l'époque, il souhaite lutter contre l'appauvrissement des classes paupérisées par la révolution industrielle. Ce sont ces théories qu'il mettra, en partie, en place à partir de 1860 quand le Second Empire se libéralisera.

Ses idées souvent iconoclastes - comme celles d'attribuer à la classe ouvrière toutes les terres incultes de France après indemnisation des propriétaires ou de mettre en place l'acquisition par l'État des millions de terres incultes et leur remise à une association ouvrière nationale qui dirigerait des colonies agricoles composées de chômeurs des villes - alliées à son utilisation de la légende napoléonienne lui permettent de faire le plein des voix ouvrières lors de l'élection présidentielle qui suit la révolution de 1848.

Extinction du paupérisme, bien qu'un peu oublié aujourd'hui, a longtemps opposé les philosophes qui voyaient dans ce travail un bel exemple de catholicisme social à ceux qui n'y trouvaient qu'un « fatras despotico-socialiste à vomir ».

Biographie

Juliette Glikman, agrégée et docteur en histoire, chercheur associé à l'université Paris-Sorbonne, est l'auteur de Louis-Napoléon prisonnier. Du fort de Ham aux ors des Tuileries, Aubier, 2011 (prix Historia de la biographie historique). Son dernier livre est consacré à La Belle Histoire des Tuileries, Flammarion, 2016 (prix du Guesclin 2016- prix spécial de la Mairie du 8e).