Fès, la fabrication d'une ville nouvelle, 1912-1956

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 266 pages
Poids : 432 g
Dimensions : 15cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-84788-239-1
EAN : 9782847882391

Fès, la fabrication d'une ville nouvelle, 1912-1956

de

chez ENS Editions

Collection(s) : Sociétés, espaces, temps

Paru le | Broché 266 pages

Public motivé

27.00 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier

Quatrième de couverture

À la croisée de l'histoire et de l'histoire de l'art, cet ouvrage analyse, à travers le cas de Fès, l'ensemble des mécanismes de fabrication d'une ville nouvelle et ceux de son corollaire - la transformation d'une ville ancienne -, sous le Protectorat français au Maroc (1912-1956). Il met ainsi en lumière les distorsions entre l'idéal urbain, théorisé a posteriori par le résident général Louis-Hubert Lyautey et sa kyrielle de collaborateurs, et la réalité finalement sortie de terre.

Ce travail, basé sur des sources archivistiques dispersées de part et d'autre de la Méditerranée et dont certaines sont inédites, s'intéresse autant aux doctrines qui sous-tendent les transformations de la ville, aux protagonistes qui participent à ces changements, qu'au contexte dans lequel ils interviennent. L'auteur met ainsi en évidence qu'une ville nouvelle édifiée en contexte colonial est loin d'être la simple matérialisation d'une doctrine politique, ni une ville construite par et pour les Européens. Elle montre qu'au contraire, elle est l'oeuvre de tout un système d'acteurs pluriels - administration, colons mais aussi élite locale -, le résultat d'accointances, d'accords, de désaccords et surtout de compromis, autant qu'elle est le fruit des circonstances, de contingences géographiques, politiques, sociales ou encore économiques, et même de hasards.

Biographie

Historienne de l'art de formation, Charlotte Jelidi est actuellement chercheure à l'Institut de recherche sur le Maghreb contemporain à Tunis, où elle coordonne le programme de recherche «Les villes maghrébines en situation coloniale, XIXe-XXe siècles. Urbanisme, architecture, patrimoine. Contribution au renouveau historiographique par l'archive».