Fuck America

les aveux de Bronsky

de

chez Attila

Paru le

19.25 Indisponible

traduit de l'allemand par Jörg Stickan


Mr Quentin Schovaert (Librairie Atout-Livre)

FUCK AMERICA ! C’est ce que doit se dire chaque matin de cette année 1952 Jakob Bronsky pour se donner le courage d’affronter la ville de New-York. Ce qui l’attend ? La misère, pas de fric, pas de job... trainer avec les vieux Juifs de la 86eme, histoire de faire semblant d’avoir une famille... Jakob Bronsky ? Un petit obsédé sexuel qui rêve de grandeur, de littérature ; un petit rescapé de la saloperie européenne qui ressasse son passé. En un mot un BRANLEUR magique, magnifique, drôlatique, éthylique...

Allez, un petit morceau en guise de dégustation :

Vers trois heures du matin, je vois le grand noir au chapeau mou blanc qui sort des toilettes pour hommes. A vrai dire, je ne le vois que dans le miroir qui habille le mur derrière le comptoir du troquet. Il m’a vu et il s’approche.
"T’écris quoi, petit ?"
"Ça te regarde pas."
"Tu perds ton temps."
"Possible."
"Moi, entre-temps, je me suis fait un peu de blé."
"Aux toilettes pour hommes ?"
"Bien sûr."

Poids : 366 g
Date de parution :
EAN : 9782917084069

Du même auteur : Edgar Hilsenrath