Guerre et santé

chez Hermann

Collection(s) : L'homme et la guerre

Paru le | Broché 274 pages

Public motivé

32.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Guerre et Santé

La guerre et la santé entretiennent des relations ambiguës. Les États belligérants exaltent généralement la maternité, encouragent la croissance démographique et exigent des soldats en bonne santé. Or la guerre tue et mutile aussi bien les combattants que les civils. Elle est responsable de catastrophes épidémiques, sur le front comme à l'arrière, parce que les troupes en mouvement apportent avec elles de nouveaux germes et que les organismes sont affaiblis du fait des privations. Mais la guerre a paradoxalement aussi donné lieu à des progrès médicaux, ceci dès l'Antiquité grecque. Ainsi, la radiologie et la chirurgie réparatrice du visage ont été développées pendant la Grande Guerre. De même, la recherche militaire a permis de grandes découvertes dans le domaine de la médecine tropicale. La guerre, si elle inflige des blessures, des infirmités, des traumatismes psychiques, est donc aussi à l'origine de progrès incontestables, qu'il s'agisse de la prise en charge des blessés ou des traitements. L'humanité se porterait mieux sans la guerre, mais le bilan général est moins déséquilibré qu'il n'y paraît.
Une histoire des relations complexes entre la guerre et la santé publique. Morts, mutilations, épidémies, traumatismes psychiques : le tribut payé par l'humanité est lourd, mais les conflits armés ont également favorisé les progrès médicaux, de la radiologie à la chirurgie réparatrice en passant par la médecine tropicale (bactériologie, parasitologie, virologie et mycologie). ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 274 pages
Poids : 400 g
Dimensions : 19cm X 26cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7056-9748-8
EAN : 9782705697488