Gustave Eiffel et la passerelle de Bordeaux

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 80 pages
Poids : 200 g
Dimensions : 17cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-36062-225-2
EAN : 9782360622252

Gustave Eiffel et la passerelle de Bordeaux

de ,

chez le Festin

Collection(s) : Guides Le Festin

Paru le | Broché 80 pages

Tout public

12.00 Disponible - Expédié sous 8 jours ouvrés
Ajouter au panier

préface Laurent Gérard, Myriam Larnaudie-Eiffel


Quatrième de couverture

Âgé de 26 ans, son diplôme d'ingénieur en poche, Gustave Eiffel se voit confier en 1858 la conduite du chantier d'un pont ferroviaire traversant la Garonne à Bordeaux. Il s'agit de franchir un fleuve large et capricieux, sur une distance de 500 m, en construisant l'un des plus grands ouvrages en fer de cette époque. Les plans en sont dressés par les ingénieurs de la compagnie des chemins de fer du Midi, Stanislas de Laroche-Tolay et Paul Régnauld. Le chantier, qui se déroule sur deux années, bénéficie d'innovations techniques, notamment pour les fondations, apportées par le jeune ingénieur. Ces expériences fructueuses seront reprises par la suite pour la construction d'autres ponts métalliques.

Le pont de Bordeaux, achevé en août 1860, est pour Gustave Eiffel l'élément fondateur qui marque le point de départ de sa prodigieuse carrière.

L'ouvrage d'art connaît cependant un épilogue mouvementé : détourné de son usage initial, il est un temps menacé de destruction. Amputé de sa passerelle piétonne (1981), puis de ses rampes d'accès (2008), il est devenu un objet patrimonial en suspens, jusqu'à sa protection au titre des Monuments historiques en 2010.

Ce livre retrace les années bordelaises du jeune Eiffel, accaparé par la construction du pont de Bordeaux, puis, vingt ans plus tard, par celle du pont routier de Cubzac. Il aborde en outre la délicate question de la conservation de ce patrimoine industriel, devenu un objet architectural rare et précieux, implanté en plein coeur du projet Bordeaux Euratlantique. La réponse est fournie par les maîtres d'oeuvre qui en donnent une vision prospective et dynamique en présentant les projets de sa reconversion.