Hergé, la part du lecteur

de

chez PLG

Collection(s) : Mémoire vive, n° 16

Paru le | Broché 112 pages

Tout public

15.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Qu'est-ce qui, dans les Aventures de Tintin, peut bien justifier le rapport privilégié qu'Hergé a établi avec ses lecteurs ?

L'auteur lui-même nous donne la réponse de manière oblique, à travers un épisode précis des Cigares du pharaon. Tintin, qui vient de soigner un éléphant, décrypte la langue des pachydermes. Entre reconnaissance et création d'une langue particulière face à une engeance qui se caractérise par la mémoire, on peut considérer cet épisode fondateur comme emblématique du rapport qu'Hergé a su établir avec son lectorat. Sollicitations constantes, références au reste du cycle, jeux de miroirs, ellipses à combler, le père de Tintin n'a eu de cesse de tendre la main à son lecteur en sollicitant sa perspicacité, sa culture et son empathie pour un héros parfois peu héroïque... Hergé aime son lecteur et son lecteur le lui rend bien.

Cette étude se situe donc sur l'autre versant du livre, côté lecteur : quel est son rôle, comment Hergé a su faire de lui un véritable partenaire de jeu, et pourquoi il n'y aurait pas eu de succès possible sans la prise en compte de cet enfant-éléphant  ?
Un épisode de l'album "Les cigares du pharaon" sert de point de départ à une analyse du rapport privilégié qu'Hergé entretient avec ses lecteurs. Tintin, qui vient de soigner un éléphant, décrypte la langue des pachydermes. Cette relation faite de reconnaissance est emblématique de la manière dont Hergé n'a eu de cesse de solliciter la perspicacité, la culture et l'empathie de son lectorat. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 112 pages
Poids : 320 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-917837-23-8
EAN : 9782917837238

Du même auteur : Jean-Marc Pontier