Nos libraires Librest étant fermées il n'est plus possible de retirer vos commandes dans aucune d'entre elles.
Pour l'instant, vous pouvez commander vos livres sur notre site partenaire lalibrairie.com afin de recevoir vos achats à domicile via Colissimo.
Merci et bon courage à tous.

J'ai vendu mon âme en bitcoins

de

chez Editions Marchialy

Paru le | Broché 229 pages

20.00 En stock - dans notre réseau
Ajouter au panier

en collaboration avec Nathalie Stucky | traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Cyril Gay


Benjamin Cornet (Les Mots & les Choses)

Le nouveau récit de Jake Adelstein est en tous points passionnant. Comme toujours, les thèmes sont variés et nous permettent de nous immerger encore un peu plus dans le Japon d'aujourd'hui. Ce dernier opus nous embarque dans les bas-fonds d'Internet (ce que l'on nomme le "darknet"), dans l'univers du phénomène mondial de plus en plus incontournable de la cryptomonnaie (les bitcoins) et dans les méandres  de la justice à la sauce japonaise (dans laquelle tout inculpé est d'office considéré comme coupable). 

Une fois de plus, la narration est libre et haletante, le sujet est maîtrisé, le plaisir de lecture est immense. Avec sa trilogie sur le crime et la justice au Japon (Tokyo Vice en 2016, Le dernier des Yakuzas en 2017 - à chaque fois aux éditions Marchialy), Jake Adelstein s'installe durablement comme l'un des maîtres de la littérature du réel. Pour notre plus grand bonheur.

Philippe Guazzo (Le comptoir des mots)

L'histoire vraie du plus grand braquage de monnaie virtuelle - les fameux bitcoins - retracée par l'auteur de Tokyo Vice et du Dernier des Yakuzas : et hop ! voici une enquête passionnante sur les bitcoins, le dark net et le système judiciaire japonais qui confirme définitivement Jake Adelstein comme un grand nom de la littérature de non-fiction.

Survivrez-vous à la fièvre de l'or numérique ?

En 2014, Jake Adelstein découvre les monnaies virtuelles en même temps que l'effondrement de Mt. Gox, la plus grande plateforme d'échange de bitcoins au monde, basée à Tokyo. Celle-ci annonce la disparition de 850 000 bitcoins, l'équivalent de 500 millions de dollars. Contre toute attente, c'est son créateur et dirigeant qui est le principal suspect de la police japonaise : Mark Karpelès, un jeune Français qui n'a pas encore 30 ans.

Mark devient alors le centre de la plus grande affaire criminelle de l'ère numérique. Tout le monde veut sa peau : la police japonaise, le FBI et les milliers de particuliers qui ont perdu leurs économies.

Au cours de son enquête, Jake Adelstein rencontre les pionniers du Bitcoin : idéalistes, geeks, libertariens, profiteurs ou spéculateurs, et tente de répondre à ces deux questions : qui a fait le coup ? Et où sont passés les bitcoins ?
Mark Karpelès, un Français expatrié à Tokyo, dirige la plate-forme d'échange de bitcoins la plus importante au monde, Mt Gox. Deux ans plus tard, en 2014, il est accusé du vol de 850.000 bitcoins, soit près de 500 millions de dollars. Le journaliste raconte de manière romancée l'histoire de ces promoteurs d'un système de paiement virtuel, vecteur d'une monnaie libre. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 229 pages
Poids : 304 g
Dimensions : 14cm X 20cm
Date de parution :
EAN : 9791095582489

Du même auteur : Jake Adelstein