Journal intime de Valerio Zurlini

tableau de la vie nue

de

chez Yellow now

Collection(s) : Côté films, n° 40

Paru le | Broché 104 pages

Tout public

12.50 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier
Ce livre est également présenté dans notre événement :

préface Jean Paul Civeyrac


De Journal intime, Serge Daney écrivait que c'était un « des films les plus déchirants qui soient ». C'est à cette déchirure - cet écartèlement entre angoisse et sérénité, exode et séjour, vide et plénitude, nostalgie et renoncement - que ce livre réfléchit. Si le film de Valerio Zurlini est si « déchirant » c'est qu'il peint un tableau de la vie nue. À savoir une vie strictement privée, une vie privée de tout, une vie apolitique, une vie qui ne serait riche d'aucuns possibles, une vie désoeuvrée, une vie pauvre. Journal intime brosse un tableau de « cette vie nue que la modernité crée nécessairement en elle-même, mais dont la présence est absolument intolérable », comme l'écrit Agamben. Bien qu'il ait obtenu le Lion d'or à la Mostra de Venise en 1962 (ex-aequo avec L'Enfance d'Ivan d'Andrei Tarkovski), le chef-d'oeuvre de Zurlini est hélas un peu oublié aujourd'hui.
Une analyse de Journal intime, Lion d'or à la Mostra de Venise en 1962, qui met en scène une vie privée de tout sans perspective d'évolution ou d'enrichissement, explorant la déchirure entre angoisse et sérénité, exode et séjour, vide et plénitude. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 104 pages
Poids : 144 g
Dimensions : 12cm X 17cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-87340-459-8
EAN : 9782873404598

Du même auteur : Jean-Christophe Ferrari