L'arbre du pays Toraja

de

chez Le Livre de poche

Collection(s) : Le Livre de poche, n° 34393

Paru le | Broché 208 pages

6.90 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Pascal Thuot (Millepages)

« Vivre, en quelque sorte, c'est savoir survivre et recomposer. »

Un cinéaste d'une cinquantaine d'années se voit confronté à la maladie mortelle d'Eugène, son meilleur ami et son producteur de toujours. Cette perte irréparable et l'ombre qu'elle projette sur son existence défait la bobine des souvenirs. Les femmes, le cinéma, la littérature, quelques Bordeaux fameux, les éclats de rire dans la fumée des cigarettes, il revoit tout, rejoue les scènes clés et questionne la Mort qui finit toujours par avoir le premier rôle.

« J'ai toujours aimé quand la vie ressemble au cinéma », nous avoue le narrateur. Nous aussi finalement qui suivons Philippe Claudel romancier aimé et cinéaste de talent. Comme au cinéma donc, le lecteur est saisi par l'intensité et la sincérité désarmante de l'écriture de l'auteur des Âmes grise.

Nourri par la grâce d'instants inoubliables, « L'arbre du pays Toraja » célèbre le bonheur d'être vivant, l'importance du deuil et les surprises de l'amour. Il y a dans ce livre un petit quelque chose de ses premiers romans « Quelques uns des cent regrets » et de « Meuse l'oubli », le vécu en plus.

L'Arbre du pays Toraja

« Qu'est-ce que c'est les vivants ? À première vue, tout n'est qu'évidence. Être avec les vivants. Être dans la vie. Mais qu'est-ce que cela signifie, profondément, être vivant ? »

Un cinéaste au mitan de sa vie perd son meilleur ami. Cette disparition l'amène à plonger en lui-même et à réfléchir sur la place que les absents occupent dans notre existence. Entre présent et passé, dans la mémoire des visages chers et l'éblouissement d'un nouvel amour, L'Arbre du pays Toraja célèbre sensuellement les promesses de la vie.
Un cinéaste au mitan de sa vie perd son producteur et meilleur ami, Eugène. Cette mort l'incite à revenir sur sa propre histoire, les rencontres féminines et professionnelles qui l'ont émaillée, et plus largement à réfléchir sur la place qu'occupe la mort dans la vie. Le tombeau d'Eugène devient alors synonyme de réconciliation avec lui-même. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 208 pages
Poids : 138 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-253-06933-1
EAN : 9782253069331

Du même auteur : Philippe Claudel