L'Etat interventionniste : le rôle de la puissance publique dans l'économie : actes du colloque à l'hôtel de Région de Haute-Normandie le 26 novembre 2010

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 192 pages
Poids : 300 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-296-55964-6
EAN : 9782296559646

L'Etat interventionniste

le rôle de la puissance publique dans l'économie
actes du colloque à l'hôtel de Région de Haute-Normandie le 26 novembre 2010

chez L'Harmattan

Paru le | Broché 192 pages

Public motivé

20.50 Disponible - Expédié sous 8 jours ouvrés
Ajouter au panier

sous la direction de Fabien Bottini | avant-propos Olivier Feiertag


Quatrième de couverture

L'État interventionniste

Le rôle de la puissance publique dans l'économie

L'État connaît depuis le tournant des années 1980 de profondes mutations du point de vue tant de son organisation que de son fonctionnement. En réponse à la question de savoir comment ces évolutions doivent se comprendre, deux thèses sont généralement avancées : celle du démantèlement de l'État et celle de son simple redéploiement. Est-il possible de les départager ? Une étude pluridisciplinaire confirme-t-elle le caractère révolutionnaire des évolutions constatées et l'idée d'un démantèlement de l'État ? Ou bien révèle-t-elle, au contraire, leur défaut d'originalité au point d'accréditer l'idée d'un simple redéploiement ? Tout l'intérêt du projet TER-ÉCO-POL (pour Territoire, Économie et Politique) a été de confier à des chercheurs de disciplines et de nationalités différentes le soin de répondre à ces questions.

S'il en ressort que les réflexions ont dépassé le clivage du plus ou moins d'État, la véritable question est désormais de savoir comment organiser le « mieux » d'État d'une façon qui permette de concilier respect de la liberté de chacun et solidarité sociale. Comment, en d'autres termes, faire en sorte que le redéploiement auquel l'État se trouve contraint sous la pression des marchés et de la mondialisation ne remette pas en cause le délicat équilibre que les démocraties représentatives avaient permis d'atteindre via la liberté politique entre égalité des conditions et respect de la liberté individuelle ? Voilà le défithéorique qui se pose aux pays industrialisés en ce début de XXIe siècle.

Biographie

Docteur en droit public, Fabien Bottini est maître de conférences à l'université du Havre. Membre du GREDFIC, il est l'auteur d'une thèse sur La protection des décideurs publics face au droit pénal (LGDJ, 2008).