L'homme qui savait la langue des serpents

Fiche technique

Format : Broché
Poids : 435 g
Dimensions : 13cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-37055-063-7
EAN : 9782370550637

L'homme qui savait la langue des serpents

de

chez Le Tripode

Collection(s) : Météores

Paru le | Broché

Poche
13.90 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

traduit de l'estonien par Jean-Pierre Minaudier | illustrations Denis Dubois


Les libraires en parlent

Adil Fradin (LA MANOEUVRE)

Un livre incroyable, qui se lit comme un conte et émeut par son sujet brillamment traité : le passage d'une vie à l'état sauvage vers la civilisation. 

Ici le roman oscille entre la vie à la forêt et la vie au village. Pure ingéniosité de l'auteur de mettre en avant un fort aspect fantastique, les femmes fleurtant avec les ours, les (derniers) hommes de la forêt communiquant avec des serpents, une énorme salamandre se cachant quelque part et qui empêcherait l'avancée vers la civilisation... 

Une véritable expérience de lecture d'une force rare

Léa Vergondy (Les Mots & les Choses)

Leemet est le dernier de son peuple à connaître la langue des serpents. Seul dépositaire de ce savoir ancestral, reclus dans la forêt qui se vide peu à peu, il lutte contre le village, ses croyances et ses coutumes. A moins qu’il puisse, seul, être le lien entre ces deux mondes...

Dans une Estonie médiévale réinventée, Kivirähk nous offre un conte poétique et poignant, hautement enrichissant.

Grand prix de l’imaginaire 2014 !

Sophie (La Manoeuvre)

Un conte fantistico medieval sur le dernier homme à parler la langue des serpents.

Dans un monde en plein changement où les personnages vous emmeneront dans une histoire scandinave débordante d'imagination

Le Genre urbain (Le Genre urbain - Librairie)

Une saga forestière drôlatique, mythologique et pleine de questionnement sur l'intérêt du progrès mais aussi sur les conséquences d'une évangélisation catholique à tout crin. Personnages atypiques et assez fous parcourent ce roman estonien aux côtés d'ours galants, pas très fiables...

Quatrième de couverture

Une fresque inspirée des sagas scandinaves, se déroulant à une époque médiévale réinventée et mettant en scène des personnages atypiques : le dernier homme connaissant la langue des serpents qui voit le monde de ses ancêtres disparaître, sa soeur amoureuse d'un ours,une paysanne qui rêve d'un loup-garou, des australopithèques éleveurs de poux... Grand prix de l'imaginaire Etonnant voyageurs 2014.

Avis des lecteurs Voir les 5 avis

Matthieu B. le 21/08/2021

Un magnifique ouvrage, qui m'a fait rire comme aucun livre ne m'a jamais fait rire, et aussi donné envie de pleurer quelque fois. L'imagination de l'auteur est sans limite. Un conte parfois grotesque, parfois sérieux, qui nous parle du déchirement d'être bloqué entre deux époques.

Du même auteur : Andrus Kivirähk