La claire fontaine

de

chez Verdier

Paru le

14.00 Délai de livraison : en fonction des délais fournisseurs, perturbés en cette période
Ajouter au panier

David Rey (Atout Livre)

Récit formidablement dépeint de l’exil suisse de Gustave Courbet, et donc des dernières années de sa vie, on ne ressort pas indemne de la lecture de la Claire-Fontaine.

Persécuté par les versaillais, jouisseur invétéré et révolutionnaire devant l’Absolu, Courbet, « l’ogre Courbet », mange, boit et copule, jusqu’à sa fin prochaine.

Un roman captivant, à propos de la révolte, de la peinture, et du corps.

 

Une grande leçon d’élégance et d’esthétique.

 

Philippe Poulain (L'Atelier)

Avec une langue sobre et terreuse, David Bosc narre les dernières années de Courbet. Exilé en Suisse, après la Commune, le peintre montre toujours un appétit de vivre, sensuel et enthousiaste . 

 

 

 

Pascal Thuot (Millepages)

"De son couteau à palette le plus long, une truelle souple en miniature, il tira un aplat beurre frais sur la façade du château. Vent et soleil. Frissons. Il était séraphique autant que peut l'être un gros homme, passé cinq heures, face aux Alpes bleuissantes."

En 1873, poursuivi par la haine tenace réservée aux Communards de son espèce, Courbet passe en Suisse pour y digérer sa disgrâce, mettre ses dettes à distances et plonger torse en avant dans les eaux vives. Ce volumineux noceur semble bien décidé à "ne plus attendre la liberté comme un sucre", mais à la découvrir en lui, quitte à s'esquinter au petit blanc et à s'abîmer dans des voluptés tarifées.

David Bosc écrit comme on peint, en utilisant une large palette de couleurs. Ses mots disent avec une justesse flagrante le crépuscule assumé d'un homme épris d'absolu qui n'hésita pas à laisser fondre sa gloire picturale pour se consacrer aux joies primordiales de son humanité débordante. Ce petit livre brille de mille feux et signale à notre appétit de beauté un écrivain précieux, un orfèvre de la langue.

Une merveille !

 

Poids : 176 g
Date de parution :
EAN : 9782864327264

Du même auteur : David Bosc