La crise du monde moderne

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 201 pages
Poids : 132 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
EAN : 9782070328178

La crise du monde moderne

de

chez Gallimard

Collection(s) : Folio

Paru le | Broché 201 pages

Public motivé

Poche
8.90 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier
Ce livre est également présenté dans nos sélections :

Les libraires en parlent

Thomas (Le Genre urbain)

"Dissertation métaphysique flirtant entre théologie et géopolitique du sacré, "La crise du monde moderne" paru en 1943 n'a rien perdu de son éclat ni de sa contemporanéité. René Guénon, enfant catholique du Loir-et-Cher, agrégé de philosophie, spécialiste de la mystique hindoue et du taoïsme s'est converti à l'islam sunnite avant de finalement mourir au Caire panthéonisé comme un véritable maitre soufi. Il propose ici une analyse du déclin spirituel de l'Europe sans jamais blâmer l’athéisme d'un chacun mais plutôt en interrogeant les mutations d'un Occident qui a bel et bien tué Dieu et vite fait de sur-altériser un Orient où le spirituel vit encore. Magnifique objet de décentration et de recul, ce texte brillant organise de larges thèmes dans une pensée claire et accessible".

Quatrième de couverture

«Un des caractères particuliers du monde moderne, c'est la scission qu'on y remarque entre l'Orient et l'Occident. [...] Il peut y avoir une sorte d'équivalence entre des civilisations de formes très différentes, dès lors qu'elles reposent toutes sur les mêmes principes fondamentaux, dont elles représentent seulement des applications conditionnées par des circonstances variées. Tel est le cas de toutes les civilisations que nous pouvons appeler normales, ou encore traditionnelles ; il n'y a entre elles aucune opposition essentielle, et les divergences, s'il en existe, ne sont qu'extérieures et superficielles. Par contre, une civilisation qui ne reconnaît aucun principe supérieur, qui n'est même fondée en réalité que sur une négation des principes, est par là même dépourvue de tout moyen d'entente avec les autres, car cette entente, pour être vraiment profonde et efficace, ne peut s'établir que par en haut, c'est-à-dire précisément par ce qui manque à cette civilisation anormale et déviée. Dans l'état présent du monde, nous avons donc, d'un côté, toutes les civilisations qui sont demeurées fidèles à l'esprit traditionnel, et qui sont les civilisations orientales, et, de l'autre, une civilisation proprement antitraditionnelle, qui est la civilisation occidentale moderne.»

R.G.

Du même auteur : René Guénon