La faute

Fiche technique

Format : Broché sous jaquette
Nb de pages : 461 pages
Poids : 516 g
Dimensions : 15cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 979-10-349-0710-6
EAN : 9791034907106

La faute

de

chez Liana Levi

Collection(s) : Littérature étrangère

Paru le | Broché sous jaquette 461 pages

24.00 Disponible - Expédié sous 3 jours ouvrés
Ajouter au panier
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

traduit de l'italien par Fanchita Gonzalez Batlle


Les libraires en parlent

Quentin Schoëvaërt (ATOUT LIVRE)

Alessandro Piperno, scrutateur corrosif de la bourgeoisie romaine (Avec les pires intentions, Persécution...) nous revient ici avec ce qui semble être son livre le plus personnel.

En effet, dans  La faute (ed Liana Levi), le narrateur refait pour nous le parcours d'un imposteur... la lente fabrication d'un personnage social (ou le snobisme le dispute à une forme de survie) qui est aussi une réflexion fine et profonde sur la question de l'identité (à l'heure où cette notion est devenue pathologique). Un texte d'une ampleur redoutable !

Quatrième de couverture

La faute

Un imposteur. Voilà ce qu'est devenu, à son corps défendant, le narrateur de ce roman. Oubliés le père fantasque, tendre et dépensier, la mère austère et impénétrable. Fini le couple parental dysfonctionnel, les disputes, les fins de mois difficiles, les vacances annulées. À présent c'est dans un milieu totalement différent qu'il évolue, sous une autre identité et sous la houlette du providentiel oncle Gianni, ténor du barreau, qui aimerait bien que son protégé tire une croix sur son passé et épouse complètement son mode de vie flamboyant. Et pourtant, toujours, souvenirs et fantômes du passé ressurgissent, tourmentant sa conscience, titillant son sentiment de culpabilité, l'incitant à reparcourir les étapes d'un itinéraire qui a fait de lui ce qu'il est...

Biographie

Alessandro Piperno, né en 1972, vit à Rome, enseigne la littérature française à l'université et dirige les Meridiani, l'équivalent italien de la Pléiade. En 2005, Avec les pires intentions, son premier roman, est d'emblée un succès. Sans se départir d'une féroce ironie, c'est avec un ton plus grave qu'il écrit Persécution, premier volet d'un diptyque brillantissime, prix du Meilleur livre étranger 2011. Inséparables, le second volet, remporte le prix Strega en 2012. là où l'histoire se termine paraît en 2017. Avec La Faute. Piperno, observateur subtil du genre humain, dresse un portrait tendre et acide de ses contemporains.

Du même auteur : Alessandro Piperno