La ville piétonne : une autre histoire urbaine du XXe siècle ?

Fiche technique

Format : Broché
Poids : 518 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 979-10-351-0804-5
EAN : 9791035108045

La ville piétonne

une autre histoire urbaine du XXe siècle ?

de

chez Editions de la Sorbonne

Collection(s) : Homme et société

Paru le | Broché

Public motivé

25.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

Les libraires en parlent

Xavier Capodano (Le Genre urbain)

Si le mot "pietonnisation" nous semble, aujourd'hui, évident, celui-ci est en fait apparu au début des années 70, période pivot qui va marquer de son empreinte une véritable recomposition des "pouvoirs urbains" : politiques, économiques et citoyens. En prenant pour appui sur ce moment charnière, Cédric Feriel va nous proposer un travail historique de tout premier plan et très peu exploré au XXe siècle.  Véritable angle mort de la recherche urbaine, notre auteur réussit le tour de force de nous proposer un panorama pédagogique des changement urbains qui se sont constitués depuis les années 30, genèse de la "dialectiques automobile/piéton" . Rien ne va échapper à sa grille de lecture dont l'objectif est de sortir de l'opposition amour/détestation de la ville ou innovation/conservatisme urbain. De plus, ce qui fait la force de ce livre c'est qu'il va mobiliser un corpus très complet combinant l'ensemble des acteurs "fabricants la ville" (Etat, acteurs économiques - sans oublier les commerçants -, les pouvoirs locaux, les techniciens...) mais aussi un grand nombre d'exemples très parlants sur l'ensemble de la planète, le tout dans une narration très bien menée. C'est un travail absolument passionnant qui veut mettre en lumière : "le désir d'une urbanisation heureuse et de la juste mesure". Je n'aurais pas dit mieux ! Vous l'avez compris, un livre d'une déjà indispensable.

Quatrième de couverture

Histoire de la piétonnisation des villes au cours du XXe siècle, idée politique et médiatique souvent défendue mais peu appliquée. L'auteur interroge l'urbanité contemporaine, la place de la voiture et les enjeux environnementaux par le prisme de l'échec de la proposition au coeur des métropoles comme New York, Londres ou Paris, en revanche, suivie à Cologne, Copenhague ou Rouen.