Le bon sens

de

chez La Table ronde

Collection(s) : Vermillon

Paru le | Broché 194 pages

20.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier
Ce livre est également présenté dans notre sélection :
Ce livre est également présenté dans notre événement :

Hadrien Chneiweiss (LA LIBRAIRIE DU CANAL)

On pourrait se croire chez Michelet, dans ce "roman national" plein d'intrigues et de passions mais Michel Bernard a le talent d'y ajouter une très belle touche de mélancolie qui transforme son livre. Nous assistons alors au récit touchant de la dernière chevauchée d'hommes ayant conscience d'avoir fait l'histoire et assistant à la naissance d'un monde nouveau.

Anne-Marie Marchand (ATOUT LIVRE)

Après Le bon coeur  consacré à la vie de Jeanne d'Arc, Michel Bernard dans Le bon sens revient sur le procès de Jeanne d'Arc et la procédure de réhabilitation levée 18 ans après sa mort. En fin de guerre de 100 ans, la figure très incarnée de Jeanne évoquée précédemment, s'efface peu à peu devant une image plus symbolique dans laquelle le royaume de France s'unifie et s'apaise. Le personnage de Charles VII plus central dans ce roman est décrit dans toute sa complexité. On y croise aussi celui d'Agnès Sorel. Et ce n'est pas un hasard si Michel Bernard s'attache à évoquer  les portraits réalisés par Jean Fouquet de celle-ci puis de Charles VII. C'est que son écriture relève aussi d'un véritable art de peindre ...

Novembre 1449, dix-huit ans après la condamnation pour hérésie de Jeanne d'Arc, Charles VII chasse les Anglais de Rouen. La fin de la guerre de Cent Ans est proche : il faut achever la reconquête du territoire, panser les plaies des provinces dévastées et réconcilier les partis engagés dans la guerre civile. Promettant le pardon et l'oubli, le roi ordonne pourtant une enquête sur le procès de 1431. Malgré la résistance d'une partie de l'Église et de l'Université, quelques hommes opiniâtres, rusant avec la raison d'État, vont rechercher preuves et témoins pour rétablir la vérité, le droit et l'honneur de la jeune fille.

Après Le Bon Coeur, Michel Bernard relate l'histoire d'une poignée d'hommes en quête de justice. Bouleversés par la parole qu'ils découvrent dans les actes du procès, ils conduiront Charles VII à rendre à Jeanne un peu de ce qu'elle lui a donné. Chez cet homme insaisissable qui fut un grand roi, ils feront jouer au bon moment le bon ressort. Il a le visage d'Agnès Sorel, la beauté morte fixée par Jean Fouquet.

Le dernier ouvrage de Michel Bernard publié à La Table Ronde, Le Bon Coeur (2018), a été couronné de nombreux prix : Prix du roman France Télévisions, Prix littéraire de la Ville d'Arcachon, Prix Michel Dard, Prix Louis Barthou de l'Académie française, Prix du roman historique des Rendez-vous de l'Histoire de Blois.
En 1431, Jeanne d'Arc est condamnée pour hérésie et brûlée sur le bûcher. Dix-huit ans plus tard, le roi Charles VII ordonne une enquête sur ce procès. La famille de la jeune fille, ses anciens compagnons d'armes ainsi que les habitants d'Orléans témoignent alors afin de rétablir son honneur, malgré la résistance d'une partie de l'Eglise et de l'Université. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 194 pages
Poids : 292 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7103-9050-3
EAN : 9782710390503

Du même auteur : Michel Bernard