Le carnaval des ombres

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 604 pages
Poids : 636 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-35584-374-7
EAN : 9782355843747

Le carnaval des ombres

de

chez Sonatine éditions

Paru le | Broché 604 pages

24.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

traduit de l'anglais par Fabrice Pointeau


Les libraires en parlent

Adrien LEMOINE (LA MANOEUVRE)

Ellory a encore frappé!

Incroyable roman qui nous entraine dans les méandre du Kansas de la fin des années 50.

Un meurtre est commis dans un cirque de "freaks" ambulant. Le FBI est dépêché sur place. Mais pourquoi le bureau s'intéresse-t-il à un meurtre qui relève de la police locale...

A travers l'exemplaire agent Travis, l'auteur tisse un envoûtant polar qui rend hommage à bien des romans du genre!

Quatrième de couverture

« Pourquoi avez-vous si peur, agent Travis ? »

1958. Un cirque ambulant, avec son lot de freaks, d'attractions et de bizarreries, vient de planter son chapiteau dans la petite ville de Seneca Falls, au Kansas. Sous les regards émerveillés des enfants et des adultes, la troupe déploie un spectacle fait d'enchantements et d'illusions. Mais l'atmosphère magique est troublée par une découverte macabre : sous le carrousel gît le corps d'un inconnu, présentant d'étranges tatouages.

Dépêché sur les lieux, l'agent spécial Michael Travis se heurte à une énigme qui tient en échec ses talents d'enquêteur. Les membres du cirque, dirigés par le mystérieux Edgar Doyle, ne sont guère enclins à livrer leurs secrets. On parle de magie, de conspiration. Mais l'affaire va bientôt prendre un tour tout à fait inattendu.

Avec cette magnifique évocation de l'Amérique rurale de la fin des années 1950, R. J. Ellory nous offre, une fois de plus, un roman qui touche en plein coeur.

Avis des lecteurs

Annesophiebooks le 04/06/2021

Puissant et profond.

Pourquoi avez-vous si peur, agent Travis ? Michael serait bien en peine de répondre à cette question. Surtout qu’elle en entraîne fatalement une autre : de qui pourrait-il, ou plutôt devrait-il avoir peur ? Promu agent spécial senior, il se voit confier sa première enquête en solo. Pour cet homme rien ne compte plus que comprendre. Le quoi, le qui, le où et le pourquoi, sont ses moteurs, le respect et l’ordre, ses carburants. Car il existe une explication. Toujours. Ou pas ? Depeché à Seneca Falls il va pourtant se retrouver confronté à une enquête qui va fortement remettre en question toutes ses certitudes. Et risque même de faire dangereusement vaciller son esprit. Un cirque ambulant, une troupe étrange, des habitants aux réactions étonnantes et un cadavre retrouvé là sans raison apparente. RJ Ellory joue une fois de plus avec son lecteur en l’entraînant dans une intrigue subtile et aux multiples ramifications. Gros bébé de plus de 600 pages, Le Carnaval des Ombres pose son histoire en prenant son temps. Et c’est ce qui en fait son plus grand charme. Comme souvent, l’auteur ne se contente pas d’offrir une enquête à son lectorat. Pour lui, l’important n’est pas forcément le sujet, mais les êtres qui le composent. Il va être question de choix et de conséquences. De pouvoir et de secrets. De loyauté et d’Histoire. De souvenirs et de vérités. À l’échelle d’un homme, d’un groupe, ou même d’un pays entier. Le romancier aime se pencher sur cet aspect humain, Et nous offre ici un beau spectacle, porté par son imagination (mais pas que !) et servi par sa plume. La galerie des personnages est étendue sans être trop vaste. Et chacun est si parfaitement créé par l’auteur que nous avons rapidement l’impression de les connaître. L’atmosphère qui se dégage est, comme toujours avec lui, une réussite époustouflante ! Impossible de ne pas se croire réellement au fond du Texas, en milieu des années 50. J’ai adoré mes perdre dans cette longue intrigue se déroulant sur un temps assez court. J’ai adoré apprendre à connaître Michael, Laura, Chas et tous les autres. J’ai adoré retrouver cette plume exceptionnelle. Bref, j’ai adoré ce roman. Du Ellory pur jus !

Du même auteur : Roger Jon Ellory