Le papier peint jaune

de

chez Des femmes-Antoinette Fouque

Collection(s) : La bibliothèque des voix

Paru le

16.00 Délai de livraison : en fonction des délais fournisseurs, perturbés en cette période
Ajouter au panier

traduction de l'américain par le collectif de traduction des éditions Des femmes | lu par Dominique Reymond


« La voix c'est l'Orient du texte. »

Antoinette Fouque

Le papier peint jaune

« Pendant longtemps, je n'ai pas compris ce qu'était cette forme dérobée derrière le motif, mais maintenant, je suis certaine que c'est une femme. À la lumière du jour, elle est calme, immobile. J'imagine que c'est le motif qui la bride. C'est si troublant... Et je m'y absorbe des heures... Parfois, je me dis qu'elles sont des multitudes, parfois qu'elle est seule. Elle fait le tour en rampant à une vitesse folle, ébranlant chaque motif. Elle s'immobilise dans les zones de lumière et, dans les zones d'ombre, elle s'agrippe aux barreaux qu'elle secoue avec violence. » C. P. G.

Cloîtrée dans une maison de campagne isolée et tenue à l'écart de toute activité par son mari médecin, une jeune mère dépressive après la naissance de leur enfant brave en secret l'interdiction qu'il lui pose d'écrire. Désoeuvrée, elle sombre dans la fascination pour l'affreux papier peint de la chambre à coucher. Elle finit par y voir, en miroir, une femme séquestrée derrière les arabesques...
Afin de se reposer, une femme est emmenée par son mari dans une maison de campagne. Celui-ci lui interdisant d'écrire pour éviter de se fatiguer, elle le fait en cachette, mais le papier peint de la chambre où elle réside la met dans un profond malaise. Elle y devine petit à petit sa propre silhouette, prisonnière. ©Electre 2020
Poids : 86 g
Date de parution :
EAN : 3328140024067

Du même auteur : Charlotte Perkins Gilman