Les enfants endormis

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 288 pages
Poids : 356 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-38361-120-2
EAN : 9782383611202

Les enfants endormis

de

chez Globe

Paru le | Broché 288 pages

20.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Les libraires en parlent

Victoria Caze (Le Genre urbain)

Quel rapport entre des jeunes tombant endormis dans les fossés, une seringue dans le bras, et une étrange pandémie venue des Etats-Unis ? C'est ce que décortique Anthony Passeron à travers la figure de son oncle Désiré dans ce premier roman aussi intime et bouleversant que nécessaire. Gros, gros coup de cœur. 

Christophe Gilquin (LIBRAIRIE L'ATELIER)

D'un côté, un fils de bonne famille de l'arrière-pays niçois succombe aux sirènes de l'héroïne. D'un autre, quelques médecins français s'inquiètent d'un nouveau virus qui touche principalement la communauté gay. En entrelaçant histoire familiale et récit documentaire, Anthony Passeron décrit très justement l'état d'esprit de ceux qui ont été confrontés au SIDA, des chercheurs qui se battent pour faire entendre leurs intuitions, aux malades et leurs proches pour qui tout paraît trop long, trop tard.

Azélie Carré (Le comptoir des lettres)

Dans ce premier roman très personnel, Anthony Passeron entrelace son histoire familiale à celle de la découverte du virus du sida. Du cas particulier de son oncle au tableau socio-politique d'une France traumatisée par le "cancer gay", Les enfants endormis rend hommage aux victimes souvent stigmatisées aussi bien qu'aux médecins dévoués à la recherche du virus puis d'un traitement.

Coup de coeur !

Jeane Fourrière (LE COMPTOIR DES MOTS)

En voulant raconter la vie de son oncle Désiré, Anthony Passeron revient sur l'histoire de la découverte et des recherches sur le VIH. Il nous offre ainsi une vision tout autant politique qu'individuelle de la maladie. Mais ce qui nous touche le plus dans ce récit, c'est l'enquête familiale qu'il mène pour retrouver les traces de son oncle, effacées par le secret familial et les non-dits. Un très beau premier roman !

Quatrième de couverture

Quarante ans après la mort de son oncle Désiré, l'auteur interroge le passé de sa famille, dans l'arrière-pays niçois, depuis l'ascension sociale de ses grands-parents bouchers pendant les Trente glorieuses jusqu'à l'apparition du sida et la lutte contre la maladie dans les hôpitaux. Un récit de filiation mêlant enquête sociologique et histoire intime. Prix Première plume 2022. Premier roman.