Les petites filles et la mort

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 189 pages
Poids : 130 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
EAN : 9782742743872

Les petites filles et la mort

de

chez Actes Sud

Collection(s) : Babel

Paru le | Broché 189 pages

Poche
7.70 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

traduit du grec et présenté par Michel Saunier


Les libraires en parlent

Mélanie Cartier (ATOUT LIVRE)

Une vieille femme reste éveillée, au chevet de sa fille qui vient de vivre un accouchement difficile, et de sa petite-fille nouvellement née qui, encore si petite, a une santé bien fragile. Elle se remémore sa vie de femme tout au long de la nuit et en arrive à une terrible conclusion : c'est une malédiction que de naître femme dans ce monde ; et la mort serait peut-être un beau cadeau à offrir à une fillette... Quand le jour se lève, cette idée ne la quitte plus.

Les splendides paysages de la Grêce se déploient sous la plume sensuelle de Papadiamantis, écrivain majeur de la littérature grecque du XIXe siècle, qui ne viendront pourtant pas apaiser cette héroïne si tragique. Un roman très fort, une implacable dénonciation de la condition féminine.

Mr Librairie Le Comptoir des Mots (Le Comptoir des Mots)

Dans une société où naître femme est une malédiction, une grand-mère en vient à des actes terribles et radicaux... Un très beau texte.

Quatrième de couverture

La vieille Yannou est au chevet de sa petite-fille, âgée de quelques jours à peine et déjà gravement malade. Au fil des heures de veille durant lesquelles elle se remémore sa vie passée, elle découvre qu'elle n'a jamais vécu que dans la servitude. Elle se persuade alors que son devoir est de délivrer - par tous les moyens - les petites filles de l'enfer qui les attend.

Ecrit en 1903, Les Petites Filles et la Mort (dont le titre original se traduit par La Meurtrière) est le maître livre de Papadiamantis. Dans une tragédie qui va bien au-delà du tableau de moeurs, il invente une langue somptueuse et propose une réflexion sur la condition féminine, tissée d'obsessions personnelles, qui se révèle d'une inquiétante modernité.

Biographie

Alexandre Papadiamantis (1851-1911) est l'un des plus grands auteurs de la prose néo-hellénique. Son oeuvre est composée essentiellement de nouvelles et de quelques romans, parmi lesquels La Fille de Bohême (Actes Sud, 1996).

Du même auteur : Alexandre Papadiamantis