Les rails de la déraison : la très grande vitesse en Aquitaine et ailleurs

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 259 pages
Poids : 408 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-36367-003-8
EAN : 9782363670038

Les rails de la déraison

la très grande vitesse en Aquitaine et ailleurs

de ,

chez Editions Nuvis

Collection(s) : Enjeux 2050

Paru le | Broché 259 pages

Public motivé

21.00 Disponible - Expédié sous 10 jours ouvrés
Ajouter au panier

Quatrième de couverture

L'objet de ce livre est de montrer comment l'absence d'entretien du réseau ferré français, couplé au développement irresponsable des nouvelles lignes à grande vitesse (LGV), qui doublent souvent des voies classiques sous-utilisées, est une véritable machine infernale qui oppose deux entreprises publiques : la SNCF et RFF, toutes deux surendettées.

Pour les auteurs, ces LGV sont des infrastructures somptuaires. Elles visent une «élite circulatoire» et ne s'inscrivent pas dans le cadre d'un développement durable. Bien plus, elles accentuent une hyper-mobilité qui va à l'encontre des objectifs affichés par le Grenelle de l'Environnement. «La priorité sociale, écrivent-ils, c'est de permettre aux voyageurs du quotidien, de se déplacer dans des conditions minimales de confort et de ponctualité, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui.»

Comment arrêter ces locomotives emballées que sont les nouvelles LGV ? Il faudrait d'abord que les responsables politiques précisent les missions floues de ces administrations dont ils ont la supervision. L'inanité de certains projets apparaîtrait alors avec évidence. En auront-ils le courage ? Se rendront-ils un jour à la raison ? Les auteurs de ce livre extrêmement documenté osent encore l'espérer.

Biographie

Pierre Recarte est médecin radiologiste. François Tellier est chef d'entreprise. Tous deux consacrent une part importante de leur temps à l'association Nivelle-Bidassoa et au CADE (Collectif des Associations de Défense de l'Environnement) qui regroupe quarante-trois associations opposées au projet de construction d'une ligne à grande vitesse défigurant le Pays basque.

Ils ont décidé d'instruire à charge le dossier des nouvelles LGV. Ils apportent dans ce livre un éclairage nouveau et une contradiction étayée sur un très large fonds documentaire. Après s'être livrés à un passionnant travail d'investigation, leur conviction en ressort renforcée : les projets de LGV sont ruineux, dévastateurs pour l'environnement, et réservés à une minorité.