Les terres du sauvage dans le monde franc (IVe-IXe siècle)

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 283 pages
Poids : 440 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7535-0850-7
EAN : 9782753508507

Les terres du sauvage dans le monde franc (IVe-IXe siècle)

de

chez Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Histoire

Paru le | Broché 283 pages

Public motivé

18.00 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Quatrième de couverture

Les terres du sauvage dans le monde franc (IVe - IXe siècle)

Cet ouvrage propose de partir à la recherche de l'espace du sauvage au haut Moyen Âge. Cette période a été souvent décrite comme un moment où l'emprise du sauvage était considérable : de vastes forêts percées par quelques clairières, des étendues désolées hantées par les ermites, les païens et les brigands, des lieux dangereux car on y rencontrait le loup ou le diable. C'était le temps des hommes soumis aux caprices de la nature, désarmés devant les catastrophes naturelles, souffrant de cruelles famines, terrorisés par la nuit et les bêtes sauvages... Ces images simplistes ont alimenté récemment encore une légende noire faisant du haut Moyen Âge une époque maudite.

Il a fallu, pour parcourir ces Terres du sauvage, investir des sources qui n'en parlent guère. Pourtant, elles invitent le lecteur à considérer avec nuances ces espaces d'antimonde qui donnent à penser aux érudits de ce premier Moyen Âge.

La perception de la nature sauvage est une synthèse du savoir antique et de la conception de l'univers présentée par la Bible, puis développée par l'exégèse et les commentaires des Pères de l'Église. Cette vision finalement originale se retrouve sous la plume des hagiographes qui mettent en scène le saint dans la nature. Dans leur quête d'élévation spirituelle, les ermites et les moines choisissent de se confronter directement à ces « solitudes ». Ce désert n'est pas forcément conçu comme un lieu de « sauvagerie » et n'est pas si éloigné de la « civilisation ».

Biographie

Fabrice Guizard-Duchamp est maître de conférences à l'université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis, co-directeur scientifique des rencontres internationales « Des bêtes et des hommes » du Calhiste (Valenciennes) et des Journées « Environnement et Sociétés » de Liessies. Ce livre est tiré des deux premières parties de la thèse soutenue en 2004 à Lille 3 sous la direction de Régine Le Jan.

Du même auteur : Fabrice Guizard