Maisons-Alfort : 1900-1930 : Art nouveau, Art déco

Fiche technique

Format : Cartonné
Nb de pages : 304 pages
Poids : 1464 g
Dimensions : 24cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-87143-392-7
EAN : 9782871433927

Maisons-Alfort

1900-1930
Art nouveau, Art déco

chez Archives d'architecture moderne

Collection(s) : Grand Paris

Paru le | Cartonné 304 pages

Tout public

35.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

textes de Fabien Bellat et Stéphanie Bouysse-Mesnage | album photographique de France de Griessen


Quatrième de couverture

Maisons-Alfort

1900-1930 • Art Nouveau • Art Déco

Maisons-Alfort est une ville connue de longue date pour ses guinguettes des bords de Marne et son École vétérinaire qui, sans discontinuer depuis sa fondation au XVIIIe siècle, prend en charge la santé des animaux. Cet établissement modèle a produit des architectures remarquables, dont un musée qui abrite les spectaculaires écorchés de l'anatomiste Honoré Fragonard. Les paysages naturels de Maisons-Alfort attirent les artistes, parmi eux Cézanne et Le Douanier Rousseau.

L'Art Nouveau s'est largement propagé, revêtant une expression géométrique mesurée qui fait une large part aux fontes ornementales et aux jeux de briques dont les coloris marquent toujours aujourd'hui l'ambiance des rues de la ville.

L'Art Déco s'est exprimé dans des maisons et villas signées par de talentueux architectes locaux tels Pierre Ernst, François Morice, Henri Labrousse ou encore Paul Fénard. Les logements sociaux construits par l'excellent Henri Guyon et par les architectes associés André Dubreuil et Roger Hummel comptent parmi les plus impressionnants de l'île-de-France, notamment le square Dufourmantelle aux puissants accents italianisants.

La forte activité industrielle a également imprégné le paysage à l'image de l'usine de levure Springer marquée par la figure de Paul Friesé ou la biscuiterie Gondolo dont témoignent encore les logements construits pour son personnel. L'apéritif La Suze, immortalisé par Pablo Picasso, y avait ses usines, et son fondateur Fernand Moureaux fit construire un stade pour les ouvriers et finança la construction de l'église Sainte-Agnès à laquelle ont participé les grands architectes et décorateurs de l'époque Marc Brillaud de Laujardière et Raymond Puthomme, Richard Desvallières, Paule et Max Ingrand, Gabriel Rispal.

Si la plage municipale et ses plongeoirs vertigineux inaugurés en 1930 ont disparu, aujourd'hui la pittoresque et élégante promenade Paul Cézanne, l'île du Moulin brûlé et les restaurants aux terrasses ombragées constituent plus que jamais une destination de villégiature recherchée à quelques minutes de Paris.