Mes migraines

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 179 pages
Poids : 208 g
Dimensions : 13cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-37941-142-7
EAN : 9782379411427

Mes migraines

de

chez Arbre vengeur

Paru le | Broché 179 pages

17.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Les libraires en parlent

Marcos LLOVERAS (LA MANOEUVRE)

Lorsque Raphaël Rupert se lance dans un récit, il nous séduit aussitôt avec son style bien personnel et son humour irrésistible. Sous couvert de nous parler de migraines, l'auteur dessine un personnage auquel on s'attache et avec qui l'on partage les bons et les mauvais moments, toujours avec plaisir.

   Pour ce deuxième roman, mon avis est que Rupert est parvenu à nous offrir un texte plus abouti en restant fidèle à son style. J' attend avec impatiente le troisième !

Quatrième de couverture

Mes migraines

« J'ai mal à la tête ».

Voilà une phrase qui a le don de ne susciter qu'une faible compassion chez ceux qui l'entendent. Et pourtant, que de douleur se dissimule derrière ces simples mots... Si la littérature regorge d'auteurs ravagés par la migraine, parmi lesquels trône, supplicié absolu, Maupassant, c'est malgré tout à peine un sujet, parfois seulement une excuse.

Pour Hector Schmidt, le héros souffrant de ce roman cérébral, il est temps de ne plus se laisser dévorer par ce mal qui le poursuit depuis l'enfance. Revenu de tous les traitements, il en envisage trois, aussi définitifs qu'inquiétants : se lancer dans l'écriture, voir un psychiatre d'un quartier chic, ou partir bûcheronner au fin fond d'une forêt ardennaise pour hurler tout son soûl...

C'est cette aventure - où l'on retrouve la voix singulière, faite de fausse candeur et de culot magnifique, de l'auteur d'Anatomie de l'amant de ma femme - dans laquelle vous entraîne Mes Migraines, le livre le plus vasodilatateur de la littérature contemporaine.

Biographie

Raphaël Rupert a débuté dans le métier d'écrivain avec Anatomie de l'amant de ma femme, premier livre qui a témoigné autant d'une belle culture que d'une insolence amusante et culottée, maniant les théories en les faisant fumer allègrement. Provocateur alerte, il a joué de son doigté en appelant un chat un chat, sans hésiter, pour nous conter dans le détail la terrible apparition dans la vie d'un narrateur du vit d'un rival. À la surprise générale, son livre a obtenu d'une part le Prix de Flore, et d'autre part un joli succès en librairie prolongé par sa publication en folio.
Cet être urbain et pondéré est urbaniste de profession.