Normes et objets du savoir dans les premiers essais leibniziens

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 348 pages
Poids : 484 g
Dimensions : 15cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-406-11531-1
EAN : 9782406115311

Normes et objets du savoir dans les premiers essais leibniziens

de

chez Classiques Garnier

Collection(s) : Les anciens et les modernes, études de philosophie

Paru le | Broché 348 pages

Public motivé

39.00 Disponible - Expédié sous 3 jours ouvrés
Ajouter au panier

préface Pierre-François Moreau


Quatrième de couverture

La doctrine leibnizienne de la science repose-t-elle sur une théorie de la connaissance ? Cela n'apparaît pas dans les premiers écrits de Leibniz. Eu égard aux différents types de savoir, la Nova Methodus (1667) dresse un inventaire des disciplines que doit réunir la nouvelle encyclopédie et appuie la norme de la science sur des propositions « démontrables ex terminis ». Au cours de la polémique avec l'humaniste Marius Nizolius, Leibniz tente de fonder ces propositions sur des universaux. La réponse ultime à ce problème se dégage dans ses premiers écrits parisiens (1672-1673) : apparue d'abord comme un autre nom de la signification qu'exprime une définition, la notion d'idée y prend consistance en tant qu'archétype subsistant en Dieu.