Notre revanche sera le rire de nos enfants : reportages Irlande, Libération (1977-2006)

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 692 pages
Poids : 850 g
Dimensions : 16cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-9546671-3-3
EAN : 9782954667133

Notre revanche sera le rire de nos enfants

reportages Irlande, Libération (1977-2006)

de

chez Black-star (s)éditions

Paru le | Broché 692 pages

Tout public

25.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

photographies Patrick Frilet


Les libraires en parlent

Antoine Sans (Le Genre urbain)

On connait le Sorj Chalandon romancier, moins le grand reporter qu'il a été pour le journal Libération.

Cette anthologie d'articles au plus près du conflit nord-irlandais, étalés sur près de 40 ans, nous offre une plongée passionnante et éclairante sur cette guerre fratricide.

Quatrième de couverture

Notre revanche sera le rire de nos enfants

« Toutes les portes des maisons sont ouvertes, suivant les consignes républicaines, on peut s'y réfugier sans problème. Dans un salon, sur des journaux étalés à même le tapis, une famille entière confectionne des cocktails Molotov. Dans une autre maison, une femme découpe des vieux chiffons, en fait des foulards et les donne aux émeutiers.

Il n'y a pas de tristesse dans l'air, simplement de la tension et une colère fantastique.

Et puis, parfois, un brin d'humour. Quand je propose à une républicaine de 79 ans de la raccompagner chez elle à travers le dédale de voitures en feu et de pierres, elle sourit, prend un air gêné et répond : « Vous n'y pensez pas, on va jaser. » »

À la fin des années 1960, l'Irlande du Nord s'embrase dans un conflit armé qui durera trois décennies.

Sorj Chalandon, envoyé spécial pour le quotidien Libération fut un exceptionnel témoin des « Troubles ».

Relire ses articles, c'est pénétrer au coeur des événements, percevoir et comprendre l'un des conflits les plus marquants d'Europe.

Biographie

Grand reporter, Sorj Chalandon rejoint dès sa création le journal Libération et participe à sa rédaction de 1973 à 2007, en tant que journaliste puis rédacteur en chef adjoint.
En 1988, il reçoit le prix Albert-Londres - décerné annuellement aux plus grands reporters francophones - pour ses reportages sur le conflit nord- irlandais et le procès de Klaus Barbie.
Membre de la rédaction du Canard enchaîné depuis 2009, il est également l'auteur de nombreux romans récompensés, dont le diptyque irlandais Mon traître (2008) et Retour à Killybegs (2011) aux éditions Grasset.

Du même auteur : Sorj Chalandon