Philosophie

préface philosophique des Misérables

de

chez Flammarion

Collection(s) : GF, n° 1625

Paru le | Broché 233 pages

9.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

présentation, notes, chronologie et bibliographie de Pierre Laforgue


Philosophie

En 1860, Hugo reprend le manuscrit des Misérables, qu'il avait laissé de côté pendant douze ans. Mais avant de se remettre à l'écriture du roman, il consacre plusieurs mois à la rédaction d'un essai, en lui donnant pour titre Philosophie, suivi de l'indication Commencement d'un livre. De cet essai, Hugo dit qu'il « contient un quasi-ouvrage sur [sa] philosophie religieuse personnelle, pouvant servir, soit de préface spéciale aux Misérables, soit de préface générale à [ses] oeuvres ».

Ces pages sont une méditation cosmique et politique, une réflexion sur l'organisation de l'univers et de la société, un laboratoire où Hugo cherche à penser le mystère de l'infini. Enumérant les singularités et les extravagances de la nature, il se heurte à l'incompréhensible, à l'inexplicable, au prodige. Parce que la réalité se dérobe à une intelligence totale, il faut en conclure qu'un principe supérieur est nécessaire à la compréhension de ce qui échappe aux seules données de l'expérience. Ce principe, c'est Dieu.
En 1860, V. Hugo écrit cet essai philosophique qui essaie de percer le double mystère cosmique et social. Il présente ce texte à la fois comme une introduction à son oeuvre et une préface au roman "Les misérables", dont il reprend alors l'écriture. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 233 pages
Poids : 168 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-08-150307-6
EAN : 9782081503076

Du même auteur : Victor Hugo