Plaise au tribunal

de

chez la Fosse aux ours

Paru le | Broché 30 pages

5.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier
Ce livre est également présenté dans notre événement :

Mélanie Cartier (Atout Livre)

M. Rémy Dièse, né le 29 février 1974, sans profession, résidant actuellement au centre hospitalier psychiatrique d’Oublevé, porte plainte contre ledit centre. Les employés ayant pour charge d’entretenir les espaces verts ont détruit son œuvre d’art. Son œuvre ? Un tas de feuilles mortes, par eux amassées. Selon les critères retenus par la commission éthique et liberté esthétique, une œuvre, pour être une œuvre, doit “être explicitement désignée comme telle par son auteur”.
Le préjudice est immense et vaut bien un procès.
Ce texte court est un régal d’absurdité, une petite friandise à déguster !
Confrontant la revendication

Créatrice d'un malade mental et la raison bureaucratique de l'hôpital où il séjourne, ce mémoire d'avocat semble à
première vue interroger le statut de l'oeuvre d'art. Mais on s'enfonce vite dans un monde incongru surgi à l'intersection du délire mégalomaniaque et d'un juridisme devenu absurde à force de logique. Avec une cocasserie qui va crescendo, on est à nouveau confronté à cette question qui nous concerne tous : qui est fou ?
Un malade mental interné dans un hôpital réclame le droit d'exercer sa créativité mais se heurte à l'entêtement bureaucratique de l'administration. Son avocat rédige alors un mémoire qui pointe l'absurdité d'un système juridique reposant uniquement sur la logique et interroge la folie d'une société qui accepte de tels procédés. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 30 pages
Poids : 42 g
Dimensions : 12cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-35707-099-8
EAN : 9782357070998

Du même auteur : Emmanuel Venet