Pleins feux sur les femmes (in)visibles

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 589 pages
Poids : 900 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-8143-0597-7
EAN : 9782814305977

Pleins feux sur les femmes (in)visibles

chez PUN-Editions universitaires de Lorraine

Collection(s) : VisMI : visibilité, médiatisation, interculturalité

Paru le | Broché 589 pages

Public motivé

30.00 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier

Quatrième de couverture

Pleins feux sur les femmes (in)visibles

Cet ouvrage collectif offre un panorama Interdisciplinaire et interculturel de l'invisibilisation des femmes au travers du temps. Ces formes d'oubli ou de non-reconnaissance de ces actrices sont, semble-t-il, Intrinsèquement liées aux processus mis en place par les sociétés pour maintenir la prédominance masculine, que l'on désigne sous le concept récent de mentrification. Réparties en huit chapitres, les 38 contributions rassemblées dans ce volume ont pour objectif de mettre en lumière et de réhabiliter l'action de femmes libres et indépendantes, militantes, guerrières, politiciennes, érudites, scientifiques de haut vol ou artistes... On peut donc espérer que ce grand tour d'horizon permettra de rendre en quelque sorte honneur et justice à celles qui se sont battues pour différentes causes toutes aussi nobles les unes que les autres.

Biographie

Laurence Denooz est professeur en langues et littérature arabes à l'Université de Lorraine, membre du Centre de recherche sur les médiations et spécialiste de littérature et culture arabes modernes et contemporaines. Ses recherches interrogent les questions de la construction identitaire, la pluralité des cultures et l'Interférence culturelle.

Sylvie Thiéblemont-Dollet est professeur en sciences de l'Information et de la communication à l'Université de Lorraine et membre du Centre de recherche sur les médiations. Ses travaux portent sur les migrations et leurs narrations, les actions collectives militantes et les constructions identitaires.

Elsa Chaarani Lesourd est professeur de langue, littérature et civilisation italiennes à l'Université de Lorraine et membre du Centre de recherches Littérature, Imaginaire, Sociétés. Elle étudie la littérature et la civilisation italienne du XIXe siècle, et plus spécifiquement la prose narrative dont elle questionne la dimension socio-historique.