Portrait en pied de Suzanne

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 89 pages
Poids : 112 g
Dimensions : 13cm X 19cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-37498-128-4
EAN : 9782374981284

Portrait en pied de Suzanne

de

chez Wombat

Collection(s) : Les insensés

Paru le | Broché 89 pages

14.00 En stock dans notre réseau
Ajouter au panier
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

avec six illustrations de l'auteur | préface d'Eric Chevillard


Quatrième de couverture

« Mon Dieu, je suis trop gros !
Personne ne m'aime.
Esseulé dans la ville étrangère, je parcours sans relâche le dédale de ses ruelles noires.
Mes chaussures neuves me font un mal de chien.
Tiens, c'est toi Suzanne ?
Bizarre, je ne t'imaginais pas si proche... »

Dans une ville inconnue d'Europe de l'Est, un homme exilé de Paris, solitaire et qui ne comprend pas la langue locale, erre par les rues... Honteux de sa corpulence, il fait pourtant diverses rencontres féminines, qui vont le conduire à se blesser le pied gauche. De cette plaie purulente, il ne tarde pas à tirer un étrange plaisir : car y apparaît Suzanne, son amour disparu...

Ce conte noir à l'ambiance kafkaïenne (on pense ici au Château) bascule alors dans une histoire d amour fou éminemment « toporienne ».

Après Le Locataire chimérique (1964), inspiré du Procès, puis Joko fête son anniversaire (1969), hommage à La Métamorphose, Portrait en pied de Suzanne (1978) vient compléter dans l'oeuvre de Roland Topor sa trilogie noire romanesque, placée sous le signe de Kafka.

Cette nouvelle édition est augmentée de six illustrations inédites.

Biographie

Roland Topor (1938-1997) : peintre, dessinateur, écrivain, dramaturge, poète, chansonnier, cinéaste, acteur, photographe, etc. Remarqué très tôt pour ses étranges dessins au graphisme original (dans Arts, Bizarre et Hara-Kiri),il reçoit le prix de l'Humour noir dès 1961 et crée le mouvement d'avant-garde Panique avec Arrabal et Jodorowsky.
Son premier roman, Le Locataire chimérique, sera adapte au cinéma par Roman Polanski ; son deuxième, Joko fête son anniversaire, recevra le prix de Flore en 1970 ; il écrira aussi des recueils de nouvelles, des pièces de théâtre et des livres concepts.
Du dessin animé La Planète sauvage (avec René Laloux, prix spécial du Jury à Cannes en 1973) au meilleur film sur Sade, l'étonnant Marquis (avec Henri, Xhonneux), en passant par les émissions télévisées Merci Bernard, Palace et Téléchat, Topor marquera également de son empreinte le cinéma et l'audiovisuel.
Certaines de ses images (affiches pour Amnesty International ou les films L'Empire des sens et Le Tambour) ont fait le tour du monde, toujours relevées d un humour noir féroce.

Du même auteur : Roland Topor