Pour en finir avec les grandes villes

manifeste pour une société écologique post-urbaine

de

chez le Passager clandestin

Collection(s) : Essais

Paru le | Broché 169 pages

Tout public

13.00 Disponible - sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier

Xavier Capodano (Le Genre urbain)

Radical et percutant. Une véritable alternative au modèle économique et social qui organise nos villes et nos vies.

Notre avenir est-il dans les villes ?

« Partout, pouvoirs économiques et politiques font front commun. Non pas pour retisser des liens respectueux avec la Terre face à une crise écologique sans précédent. Non pas pour lutter contre des injustices sociales et les inégalités territoriales déjà béantes. Non pas pour défendre les régimes démocratiques face à la multitude de dérives autoritaires qui les fragilisent. Non, leur communion porte sur un point et un seul : poursuivre sans relâche la métropolisation du monde. »

Pourtant, seul-es 13% des Français es considèrent la grande ville comme un lieu de vie idéal. Pollutions, stress, mobilité incessante et connexion permanente sont devenues une norme que beaucoup ne parviennent plus à supporter. Étouffante, la ville bétonne, cloisonne et nous coupe de la nature et du vivant.

Dans ce manifeste illustré par de nombreux témoignages, Guillaume Faburel dresse un plaidoyer en faveur de la construction, dès aujourd'hui, d'une société écologique hors des grandes villes, seul futur viable pour l'humanité et la planète.
Le géographe dénonce les conséquences sociales, sanitaires et écologiques d'une urbanisation exponentielle. Il plaide en faveur des zones périphériques afin de faire émerger de nouveaux modèles de société. Avec des témoignages et des exemples d'initiatives liées à la transition écologique. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 169 pages
Poids : 168 g
Dimensions : 13cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-36935-246-4
EAN : 9782369352464

Du même auteur : Guillaume Faburel